L'Observatoire

Solidarités

diminuer augmenter Bookmark and Share

Vendredi 28 mai 2010 : la Fête des voisins fête ses 10 ans

Place publique, le 26/05/2010

"Les Français sont clairement pessimistes sur la société et son évolution. Ils trouvent dans leur très grande majorité que l’indifférence et le repli sur soi progressent (72%) Mais 90% seraient prêts à faire un geste d’entraide avec leur voisin. C’est ce que révèle un sondage exclusif mené par l’institut Viavoice, en partenariat avec L’Express, pour le 10ème anniversaire de la Fête des voisins*

« Pour 55% des Français La Fête des Voisins contribue à améliorer les relations de voisinage »

À l’occasion du 10è anniversaire de La Fête des Voisins qui se tiendra le vendredi 28 mai prochain, et un an après le lancement du programme Voisins Solidaires, Atanase Perifan, créateur de la Fête des Voisins, publie les résultats d’un sondage exclusif mené par l’institut Viavoice, en partenariat avec L’Express. Cette enquête d’opinion sur l’état des solidarités et du vivre-ensemble en France nous révèle plusieurs enseignements :

L’impact positif d’un événement comme La Fête des Voisins sur les solidarités de voisinage Avec 86% des Français qui déclarent connaître La Fête des voisins et 17% qui y ont déjà participé, la réussite de cet évènement aujourd’hui international est manifeste et montre qu’il s’est imposé dans la vie quotidienne de millions de nos concitoyens. "La Fête des Voisins est une bonne pratique qui se diffuse et s’enracine², souligne Atanase Perifan, fondateur de l’événement. "Elle est un rendez-vous incontournable. En 10 ans, elle a fait le tour de la planète, présente désormais sur les 5 continents. La très grande majorité des Français la connait et près d’un Français sur cinq y a participé ".

Mais la réussite de cet évènement ne se résume pas qu’aux seuls chiffres, il s’exprime également dans la vie de tous les jours en recréant du lien social au niveau des immeubles et des quartiers.
Si 55% des Français pensent ainsi que « La Fête des voisins » contribue à améliorer les relations de voisinage, ce taux monte à 82% chez ceux qui y ont déjà participé. On remarque également une progression de l’entraide quotidienne entre voisins chez tous ceux qui ont pu participer à l’évènement :
75% d’entre eux s’échangent des produits de la vie courante (contre 54% en moyenne) et 52% effectuent des démarches de la vie quotidienne (contre 34%).

Ces résultats très encourageants, associés aux inquiétudes des Français sur l’évolution des solidarités, soulignent clairement la contribution de La Fête des Voisins pour la cohésion sociale de nos quartiers, et justifient une plus grande promotion de l’évènement. "Plus de la moitié des Français trouvent que la Fête des Voisins améliore les relations de voisinage et le climat social. Il est réjouissant de voir que parmi ceux qui pratiquent la Fête des Voisins, plus de 80% estiment qu’elle contribue à améliorer les relations de voisinage. La Fête des Voisins a atteint son principal objectif", se félicite Atanase Perifan.

Des citoyens en attente de solidarités de voisinage et prêts à y contribuer En dépit d’une certaine morosité ambiante, les Français ne sont pas opposés ou frileux à l’entraide et aux relations de voisinage. Bien au contraire, ils souhaiteraient y participer pour la grande majorité d’entre eux :
90% sont ainsi prêts à effectuer une démarche pour leurs voisins comme aller à la poste ou au supermarché,
89% sont prêts à échanger des produits de la vie courante.
Enfin, 83% seraient même prêts à garder les enfants de leurs voisins en cas de besoin. Dès lors, on remarque que le repli sur soi des individus n’est pas une fatalité dans notre pays, s’expliquant davantage par une fragmentation de l’espace social et une méconnaissance de l’autre que par le refus de s’intégrer au sein de sa commune, de son quartier, ou de son immeuble.

L’inquiétude pour l’avenir et l’évolution des solidarités

À travers cette étude, l’association Fête des Voisins a également souhaité interroger les Français sur leur perception de l’évolution des solidarités. Ces derniers semblent réservés, voire peu confiants :
72% des personnes interviewées pensent ainsi que l’indifférence progresse dans notre pays,
71% pour le repli sur soi.
A l’inverse, ils ne sont qu’une faible minorité à constater une progression de la solidarité (19%) ou de la générosité (12%).

Ainsi, c’est d’un climat teinté d’incertitudes que le programme Voisins Solidaires a vu le jour. Créée par Atanase Périfan, cette initiative a pour objectif de restaurer, renforcer, stimuler les solidarités à travers des gestes simples et des services rendus entre voisins.

"Les Français sont clairement pessimistes sur la société et son évolution.
Ils trouvent dans leur très grande majorité que l’indifférence et le repli sur soi progressent (72%)
Mais 90% seraient prêts à faire un geste d’entraide avec leur voisin. Il y a des gisements de générosité chez les Français. Il faut les aider à passer de l’intention à l’action. Voilà l’ambition de notre nouveau programme Voisins Solidaires", conclut le créateur de La Fête des Voisins.

A propos de Voisins Solidaires
Développé en partenariat avec les mairies, les bailleurs sociaux, les associations, ce programme, Voisins Solidaires, novateur au plan social, vise à susciter et multiplier les occasions de petits services entre voisins en privilégiant la relation gratuite tout au long de l’année. Une multitude de gestes aussi simples que de monter les courses d’une personne âgée, prêter sa perceuse, faire garder quelques minutes son enfant par une voisine, se faire aider pour réparer les plombs qui ont sauté, arroser les plantes, réceptionner les courriers recommandés ou les paquets pour un voisin absent … Tout simplement "Les bons côtés d’être à côté" !

* Sondage réalisé par l’institut Viavoice pour La Fête des Voisins. Echantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (mai 2010).


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Solidarités)