L'Observatoire

Economie et social

diminuer augmenter Bookmark and Share

Rencontres du Mont-Blanc : “20 propositions pour changer de modèle”

Par Muriel Jaouën, le 5/01/2012

Six mois avant le sommet de Rio 2012, l’association des Rencontres du Mont Blanc adresse un document d’orientation à 193 gouvernants. Objectif : promouvoir l’économie sociale comme une solution aux crises que traverse le monde.

« Cinq chantiers et vingt propositions pour changer de modèle à l’heure de Rio +20 » : l’association des Rencontres du Mont Blanc a adressé fin 2011 un document d’orientation aux 193 chefs d’Etat membres de l’Organisation des nations unies qui participeront au sommet de Rio 2012 sur le développement durable. Objectif : proposer des pistes d’action pour faire face aux crises diverses que traversent les sociétés et leurs organisations économiques et sociales.

250 dirigeants et décideurs de 40 pays
Adopté par quelque 250 dirigeants et décideurs de l’économie sociale venus d’une quarantaine de pays pour participer au 5ème Forum International des dirigeants de l’Economie Sociale, autrement appelé Rencontres du Mont Blanc, ce texte s’inscrit dans la perspective du Sommet de la terre, prévu du 20 au 22 juin 2012 à Rio de Janeiro, vingt ans après le sommet de Rio de 1992. Il appelle à une action concrète, portée par l’adoption d’accords internationaux, encouragée par des politiques publiques adaptées et des dispositifs incitateurs au développement d’initiatives et d’entreprises responsables sur les plans social et environnemental.

L’association liste ainsi 20 propositions, regroupées en 5 grands champ d’action : démocratiser l’économie et réguler la finance ; promouvoir un mode de gouvernance partagée ; offrir de nouveaux choix sociaux ; mieux nourrir la planète ; réorienter la mondialisation pour l’humaniser.

Fondée en 2004 par Le Groupe Chèque Déjeuner, la Maif, la Macif, le groupe Crédit Coopératif, la Caisse d’économie solidaire Desjardins, le Groupe Esfin-Ides et Fondaction, l’association des Rencontres du Mont-Blanc rassemble les dirigeants de l’économie sociale et solidaire en vue de promouvoir la visibilité et la reconnaissance internationale de l’ESS.

Un cahier recensant 50 initiatives
Dans sa logique de promotion de l’action concrète et en guise d’illustration par l’exemple, elle publie également un “cahier d’initiatives” compilant plus de 50 initiatives d’économie sociale et solidaire à travers le monde.

L’économie sociale et solidaire représentant 10% du PIB mondial, 10% des emplois mondiaux et 10% de la finance mondiale.

Plus d’infos :
Cinq chantiers et 20 propositions pour changer de modèle à l’heure de RIO+20

Lire aussi :
Economie sociale : l’appel du Mont Blanc
Les dirigeants de l’économie sociale énumèrent les priorités pour demain


Vos commentaires

Posté le 7 janvier 2012 à 15:54 , par Anne-Marie Béneix

C’est très bien. Et si les gouvernants sont difficiles à convaincre, vous leur dites que nous voulons un monde libre et gratuit : http://www.youtube.com/watch?v=ORUr.... Que nous avons montré notre patience mais depuis plus de 60 ans a résonné dans l’enceinte des Nations-Unies la parole de J. Rostand :"J’ignore quel sera le système d’économie le plus apte à assurer l’équitable distribution des biens matériels et spirituels ; mais je suis à peu prés sûr que l’époque ne peut plus être lointaine où l’on s’étonnera que durant tant de siècles, tant de choses aient pu rester le privilège de si peu de gens, et que la société ait pu se partager en groupes si inégalement traités qu’on y différait, par le quotient intellectuel, par la résistance aux maladies, par le taux de criminalité." L’heure est venue de mettre les outils et les institutions au service de la justice.


Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Economie et social)