L'Observatoire

diminuer augmenter Bookmark and Share

Relançons le débat !

Le journal d’un journaliste par Bruno Tilliette , le 7/12/2011

Un triste fait divers, le meurtre d’une adolescente par un autre adolescent, a récemment donné l’occasion à mes confrères de pratiquer un de leurs sports favoris : la relance du débat. Ce sont, en général, les faits divers bien dramatiques qui sont les principaux relanceurs de débat, car le débat en question se nourrit plus d’émotion que de réflexion. Il s’agit plus de créer la polémique, toujours télégénique, que de prendre de la distance sur ce qui vient de se passer pour essayer de comprendre. On triture le fait divers pour réveiller les passions.

Celui que j’évoque avait malheureusement tout pour plaire médiatiquement : des protagonistes mineurs, un récidiviste en liberté, un crime atroce, des psychiatres à l’expertise défaillante, une justice trop lente, un secret professionnel non partagé, un internat privé. Ce qui permettait, d’un seul coup, de relancer le débat sur : la responsabilité pénale des mineurs, la récidive, la vulnérabilité des femmes face au viol, la lenteur de l’instruction, l’incompétence des experts, les limites du secret professionnel, et, pourquoi pas, le manque de surveillance et de sécurité dans les établissements scolaires, surtout s’ils sont privés (le débat public/privé sait faire feu de tout bois).

Qui est coupable ?

On a donc débattu goulûment, on n’a plus fait que cela à la télévision, à la radio, dans les journaux, sur Internet. Oubliée la dette, oublié le chômage, oubliés la récession, les attaques des marchés et les mauvaises notes des agences. Politiques, experts, psy en tous genres, juges, avocats, journalistes, policiers, voisins, élèves, citoyens ont été convoqués par tombereaux au tribunal des médias pour répondre à LA question : pourquoi ce drame est-il arrivé alors qu’il n’aurait pas dû arriver ? Sous-entendu : qui est coupable ?

Évidemment, il n’y a pas de réponse satisfaisante. Le drame n’était sans doute pas imprévisible, mais la société, en l’état actuel de son fonctionnement et de sa législation, n’avait aucun moyen de le prévenir : à toutes les étapes, le droit a été respecté. Il n’y a pas de coupables, hormis le meurtrier (encore faudra-t-il prouver qu’il est psychiquement responsable de ses actes), ni de dysfonctionnement patent. Chacun a fait ce qu’il avait à faire, à son niveau.
La seule leçon que nous aurions pu tirer du débat, c’est que nous sommes impuissants à éviter que se produisent de tels faits, sauf à enfermer à vie tous les gens que l’on estime potentiellement dangereux. Cela fait beaucoup de prisons à construire et beaucoup d’erreurs judiciaires en perspective. La justice préventive, c’est-à-dire la condamnation pour des faits que l’on pourrait commettre, est un art périlleux.

Que faire ?

C’est cette impuissance à tout prévenir qui nous est insupportable et que nous essayons de noyer dans le débat. Pour ne pas la reconnaître, nous la recouvrons de mots, d’idées, de chiffres, d’exemples, de propositions. Nous nous donnons l’impression d’agir, de faire quelque chose pour que ça ne se reproduise plus. Mais nous savons bien, au fond de nous, que cela se reproduira parce qu’on ne peut pas grand chose contre les pulsions irrépressibles d’un être humain et que nous-mêmes, un jour, avons peur d’y succomber. En ce sens, le débat post fait divers a peut-être une certaine utilité cathartique, comme un rite expiatoire qui nous permet de nous laver de la faute d’un des nôtres. Mais nous sommes là dans l’ordre du religieux, pas dans celui de la raison et du droit. C’est pour cela que ce type d’exutoire n’est, par contre, d’aucune utilité pour faire avancer le débat et aider à résoudre les problèmes posés. Il n’en sort aucune idée nouvelle, aucune mesure efficace. Il a plutôt tendance, au contraire, à ajouter à la confusion. Au prochain crime, au prochain viol, il faudra donc relancer le débat. Ça ne sert à rien, mais ça fait de l’audimat

Lire la chronique précédente

Temps de parole


Vos commentaires

Posté le 28 décembre 2011 à 09:01 , par christophe perque

Tout ce que je viens de lire est malheureusement très vrai.La justice n’a jamais été laxiste, elle condamne fermement toutes les violences, elle punit ensuite avec un systême carcéral très strict pour terminer par le suivi, en liberté ou en semi liberté, d’un juge de l’application des peines.
Je pense que ce débat sur la récédive et la dangerosité de tel ou tel individu aménera une partie de la population française à demander une autre justice, celle de la vengeance,celle où on enlève un membre du corps en punition, celle où on élimine définitivement un être humain...


comment ne pas avoir conscience de ce que l’on fait ?et pourquoi vouloir sciement nuire aux autres ? et surtout on ne veut pas de justice de vengeance


mouette sauvage - 2014-11-26 10:49:28

Hello, I read your blog like every week. Your writing style is awesome, keep up the good work ! Feel free to surf to my web page ; JacqualineWStrebe


Kathie - 2015-07-06 03:09:52

Hi, Neat post. There is an issue with your site in internet explorer, may check this ? IE still is the market chief and a large component of folks will pass over your fantastic writing due to this problem. Also visit my blog ... EricEAltheimer


Deloras - 2015-07-12 09:21:22

Hi, I would like to subscribe for this weblog to obtain hottest updates, therefore where can i do it please help. my page NorrisZWaldorf


Candra - 2015-07-15 21:05:17

I am really enjoying the theme/design of your weblog. Do you ever run into any browser compatibility problems ? A few of my blog readers have complained about my site not operating correctly in Explorer but looks great in Safari. Do you have any suggestions to help fix this issue ? Here is my website :: BritanyAStevinson


Kasha - 2015-06-18 20:10:19

Incredible points. Great arguments. Keep up the good spirit. Feel free to visit my web page : TarshaEMattingley


Yasmin Funk - 2015-07-10 08:06:54
Posté le 14 juillet 2015 à 09:08 , par Theda

Today, I went to the beachfront with my kids. I found a sea shell and gave it to my 4 year old daughter and said "You can hear the ocean if you put this to your ear." She placed the shell to her ear and screamed. There was a hermit crab inside and it pinched her ear. She never wants to go back ! LoL I know this is entirely off topic but I had to tell someone ! Feel free to visit my web-site :: EveretteDDashnaw


Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique