L'Observatoire

Moi et ma planète

diminuer augmenter Bookmark and Share

Prospective : "L’état de l’avenir 2011"

Place publique, le 9/11/2011

Comme chaque année « L’État de l’Avenir » publié par le Millenium Project fournit des indications sur l’avenir des nations et de la société civile, la prévision technologique et le changement social. La dernière édition vient de paraître.

Ce document qui est devenu une référence reconnue offre un aperçu complet de notre situation mondiale et des problèmes, des solutions et des perspectives pour l’avenir. « L’ Etat de l’Avenir 2011 » rassemble une somme de contributions émanant de futurologues, de planificateurs, et d’experts du monde entier. Ils travaillent pour les gouvernements, les universités, les ONG, les entreprises, et les organisations internationales. _ Le Projet du Millénaire a été créé en 1996 et se veut le premier think tank globalisé. Il mène une recherche indépendante en prospective via ses 32 correspondants (nœuds d’informations) à travers le monde.

Selon les conclusions de « l’Etat de l’avenir 2011 » qui est paru en septembre dernier, si le monde devient mieux éduqué, plus riche, plus sain, et s’il offre des moyens de communication améliorés, il n’en reste pas moins que la moitié du monde vit dans l’instabilité. Certes, les gens vivent plus longtemps mais la pénurie est là dans de nombreux pays. Les prix alimentaires grimpent à toute vitesse, les nappes phréatiques sont en baisse et les ressources en eau diminuent, l’environnement est menacé avec la poursuite du réchauffement climatique. Enfin, la corruption et le crime organisé sont en nette augmentation. Sans compter l’énormité de la dette et l’insécurité économique que cela provoque, accentuant dangereusement l’écart entre les riches et les pauvres.

D’après les études menées par le Millenium Project, le monde présente un panorama partagé entre deux mouvements extrêmes : d’une part, la mise en œuvre des moyens de progrès toujours plus nombreux, permettant d’améliorer la condition humaine ; d’autre part, la complexité croissante et l’ampleur des problèmes mondiaux à résoudre. Quelles sont les stratégies pour réduire et améliorer les perspectives ? A ces questions, le rapport répond de manière globale en tenant compte des situations particulières nouvelles.

Le rapport de cette année présente des chapitres sur l’avenir de la révolution égyptienne, des scénarios pour l’Amérique latine, la sécurité environnementale, et des éléments sur l’avenir de la culture permettant de mieux saisir ce qui, pour les publics, est important pour l’avenir de la civilisation. Il comprend notamment un nouveau chapitre intitulé : « L’avenir des arts médiatiques et du divertissement »

Mais le gros du travail reste l’examen exhaustif auquel se livre chaque année l’équipe de Jerry Glenn, le responsable du Millenium Project. Le Millenium Project détaille ainsi 15 défis mondiaux, permettant d’introduire aux questions clés du début du 21e siècle : 1. Comment le développement durable intègre socialement la question du changement climatique ?
2. Comment les populations peuvent bénéficier de l’accès à l’eau sans que cela n’occasionne un conflit ?
3. Comment équilibrer la croissance de la population avec les ressources disponibles ?
4. Comment éviter que la démocratie ne fasse émerger de véritables régimes autoritaires ?
5. Comment développer des politiques plus sensibles aux enjeux mondiaux du long terme ?
6. Comment permettre l’accès à tous des technologies d’information et de communication afin qu’elles puissent créer des emplois nouveaux ?
7. Comment encourager les économies de marchés à être plus éthique et ainsi contribuer à réduire le fossé entre riches et pauvres ?
8. Comment réduire la menace de nouvelles maladies et de micro-organismes ?
9. Comment favoriser de meilleures conditions de travail et favoriser le changement des institutions ?
10. Comment grâce à des valeurs partagées et des nouvelles stratégies de sécurité réduire les conflits ethniques, le terrorisme et l’utilisation d’armes de destruction massive ?
11. Comment le changement de statut des femmes peut contribuer à améliorer la condition humaine ?
12. Comment stopper le développement des puissants réseaux criminels organisés sur le plan international ?
13. Comment la demande croissante d’énergie peut-elle être gérée efficacement et en toute sécurité ?
14. Comment favoriser le développement scientifique et technologique de façon à améliorer la condition humaine ?
15. Comment promouvoir et valoriser la responsabilité éthique dans les décisions mondiales ?


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Moi et ma planète)