L'Observatoire

Economie et social

Géopolitiques

diminuer augmenter Bookmark and Share

Les Roms, exclus partout en Europe

Par Muriel Jaouën, le 3/05/2010

Un rapport de la Commission européenne pointe la situation déplorable de la première minorité ethnique de l’Union.

Présente dans les 27 Etats membres, la communauté rom constitue la principale minorité ethnique de l’Union européenne : 10 à 12 millions de personnes, soit l’équivalant de la population grecque ou belge. Une communauté pourtant extrêmement et uniformément marginalisée. Selon un rapport de la Commission européenne présenté en avril, les Roms vivent majoritairement dans des conditions socioéconomiques déplorables, tant en milieu rural qu’en environnement urbain. Accès restreint à un enseignement de qualité, revenus faibles, difficultés d’intégration dans le marché du travail, accès limités aux soins médicaux, taux de mortalité plus élevé et espérance de vie plus faible que chez les non-Roms. Bref, une situation générale préoccupante où exclusion sociale et ségrégation se renforcent mutuellement.

Procédures contre 24 Etats membres
La Commission a engagé des procédures judiciaires contre 24 États membres afin d’obtenir que la législation européenne interdisant les discriminations fondées sur la race soit correctement transposée dans les législations nationales. Pour l’heure, la moitié de ces procédures a abouti.

La situation des Roms fait l’objet d’études et de rapports réguliers de la part des instances communautaires, qui constatent certaines améliorations et peuvent acter de la pertinence de certaines actions locales. Le Fonds social européen (FSE) a prouvé son efficacité pour accroître l’aptitude à l’emploi et les conditions de vie des Roms. Entre 2000 et 2006, le FSE a investi environ 275 millions d’euros dans les projets destinés aux Roms.

Stratégie UE 2020
La situation n’en demeure pas moins alarmante. « Apporter des solutions aux problèmes des Roms sera tout profit pour nos sociétés et nos économies, déclare Viviane Reding, vice-présidente de la Commission et commissaire chargée de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté, qui en appelle à “une action soutenue et coordonnée”.

L’intégration des Roms s’inscrit dans la droite ligne de l’“objectif de croissance inclusive”, l’une des priorités de la stratégie UE 2020, ainsi que de l’initiative phare de celle-ci, la “plate-forme européenne contre la pauvreté”. Outre les dimensions éthique et sociale, la pleine intégration des Roms relève d’un enjeu économique non négligeable, notamment pour les pays dont la population diminue et qui ne peuvent se permettre d’exclure une grande partie de leur main-d’œuvre potentielle, rappelle la Commission.

- L’Union européenne et les Roms.
- UE 2020 : Une nouvelle stratégie européenne pour l’emploi et la croissance.


Vos commentaires

Posté le 17 juin 2015 à 20:42 , par Carrie

I’m gone to say to my little brother, that he should also visit this weblog on regular basis to obtain updated from most up-to-date reports. Feel free to surf to my web-site : ColleneCBourquin


Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Economie et social)


Dans la même thématique (Géopolitiques)