L'Observatoire

Economie et social

diminuer augmenter Bookmark and Share

Les entreprises de l’économie sociale et solidaire continuent de créer de l’emploi en Île-de-France

communiqué , le 16/01/2012

L’Observatoire de l’économie sociale et solidaire en Île-de-France publie son panorama annuel

Le dernier numéro du Panorama francilien* de l’économie sociale et solidaire révèle que les associations, les coopératives, les mutuelles et les fondations semblent mieux résister à la crise. Elles enregistrent en effet une progression sensible de l’emploi sur un an.

Les entreprises de l’économie sociale et solidaire franciliennes embauchent 380 400 salariés, soit 320 600 équivalents temps plein (contre 307 000 ETP sur la période précédente). Le nombre d’entreprises a lui aussi augmenté : il est passé de 31 300 à 31 600 établissements employeurs en une année. « L’ancrage local, la gouvernance collective et démocratique et le modèle d’entrepreneuriat des entreprises de l’ESS peuvent expliquer cette augmentation. Ces principes garantissent souvent la pérennité et la santé des entreprises » souligne Eric Forti, Président de la CRESS Île-de-France qui porte l’Observatoire de l’économie sociale et solidaire.

Les associations participent pour une grande part à cette vitalité : elles emploient 299 600 salariés pour une rémunération brute équivalant à près de 8 milliards d’euros. Les coopératives comptent quant à elles 32 200 salarié-e-s, quand les mutuelles et les fondations emploient respectivement 24 000 et 24 600 personnes.

Présentes et innovantes dans tous les secteurs L’économie sociale et solidaire francilienne couvre l’ensemble des secteurs d’activité classiques : des éco-activités au logement en passant par les activités financières, le tourisme ou encore les arts et les spectacles. Les entreprises de l’ESS sont particulièrement actives dans l’action sociale (aide aux personnes âgées, accueil des personnes handicapées, etc.) puisque ce secteur d’activité emploie 31% des salarié-e-s de l’ensemble de l’économie sociale et solidaire francilienne. « Non seulement les entreprises de l’ESS sont performantes sur les différents secteurs de l’économie francilienne, mais elles font souvent preuve d’innovation. Innovation technologique mais aussi et surtout innovation sociale. Elles proposent ainsi des solutions d’avenir pour le développement de l’Île-de-France » explique Jean-Marc Brûlé, Président de l’Atelier qui est également en charge de l’Observatoire.

Les structures de l’Insertion par l’activité économique sont l’exemple type de ces entreprises innovantes socialement. L’édition 2011 du Panorama de l’économie sociale et solidaire nous apprend qu’elles sont 462 en Île-de-France et proposent un emploi et un accompagnement socio-professionnel à près de 28 000 personnes en situation d’exclusion. « Ces entreprises doivent être soutenues par les collectivités territoriales. Elles renforcent la cohésion sociale sur nos territoires en proposant une passerelle vers l’emploi à des personnes en difficulté. En ces temps de crise, ces solutions doivent être généralisées et inspirer nos dirigeants ! », conclut Eric Forti.

* Source : Insee CLAP 2009 / Traitement Observatoire régional de l’ESS IDF.


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Economie et social)