L'Observatoire

Economie et social

diminuer augmenter Bookmark and Share

Le World Forum Lille s’enracine dans l’économie responsable

Gilles Bridier, le 5/09/2010

Peu à peu, le World Forum Lille acquiert sa spécificité pour promouvoir « l’économie responsable ». Pour sa quatrième édition, cette manifestation va se focaliser, du 24 au 26 novembre dans la capitale du Nord-Pas de Calais, sur la RSE - responsabilité sociale et environnementale- que d’autres appellent "responsabilité sociétale des entreprises".

Au cours des années précédentes, les thèmes abordés ont porté sur la diversité, les bonnes pratiques environnementales et l’argent responsable. Des esprits rétrogrades jugent que ces thèmes intéressent peu le grand public. Faux : rien n’est plus d’actualité. La crise économique a mis en évidence les limites d’un libéralisme financier débridé, et les risques qu’il fait courir l’ensemble de l’économie. Hors des sentiers battus, la quête de sens bat son plein. De sorte que, par exemple, cette année en France, les encours des fonds ISR (investissement socialement responsable) ont fortement progressé et atteint les 50 milliards d’euros.

Manifestement, pour des particuliers de plus en plus nombreux, l’économie responsable n’est pas un concept qui sonne creux. Toutefois, il existe une véritable difficulté à parler de responsabilité sociale des entreprises lorsqu’elles licencient, que certaines délocalisent leur activité avec brutalité et que les contrats précaires se multiplient. D’où la nécessité de sortir des amalgames en mettant en valeur les bonnes pratiques à promouvoir.

Un président plutôt œcuménique

Le World Forum Lille a été lancé par Philippe Vasseur, président du Crédit Mutuel Nord Europe, qui le préside. Ancien journaliste économique qui passa par Les Echos et Le Figaro, il s’engagea dans la politique sous l’étiquette libérale et devint député avant de prendre le secrétariat général du PR. Alain Juppé l’appela pour devenir ministre de l’Agriculture dans son gouvernement. Il faut croire que la politique l’a déçu : « j’en suis sorti depuis onze ans », précise-t-il très vite lorsqu’on lui parle de ses anciens amis. Œcuménique, Philippe Vasseur regrette de n’être pas parvenu à codiriger la région Nord-Pas de Calais avec le maire socialiste Michel Delebarre (les deux hommes s’apprécient et se respectent), et il n’est pas peu fier de s’être vu remettre une décoration par Jacques Delors, autre figure de la gauche française. Se serait-il trompé de famille en politique ? Il évacue la question. Après avoir tourné la page, il s’est consacré à l’économie et l’entreprise. Et plus particulièrement au monde coopératif même si, sous l’effet de la déréglementation financière, le Crédit Mutuel aujourd’hui ne ressemble plus que de très loin à une entreprise coopérative.

Une audience qui s’élargit

Libéral ouvert au dialogue et aux valeurs sociales, Philippe Vasseur est arrivé assez naturellement à l’économie responsable, « Non pas une autre économie, mais une autre façon de faire l’économie », souligne-t-il. Le World Forum Lille élargit maintenant son influence à l’international. De la même façon, ce forum s’ouvre aux expériences menées dans les autres pays, tant au Brésil qu’en Chine, au Canada ou au Danemark ou au Maroc qui seront représentés cette année. Il creuse les débats au cœur de l’actualité. Ainsi, le patron de GDF Suez sera présent à Lille, et forcément interpelé sur des dossiers sensibles comme les tarifs de l’énergie (et leur augmentation supérieure à l’inflation), la privatisation de services publics (avec la fusion de GDF par Suez) ou la production d’électricité d’origine nucléaire.
Mais Philippe Vasseur veut aller plus loin. Alors que la tribune du World Forum Lille est réservée aux chefs d’entreprises afin que les ténors politiques ne monopolisent pas la parole, il compte créer un think tank sur l’économie responsable qui, lui, accueillera les politiques. Et comme, en tant qu’ancien ministre et élu du Pas de Calais, il connaît bien le fonctionnement de la Commission européenne où il conserve de nombreux contacts, il espère bien élargir le cercle à des représentants de l’exécutif européen.

D’autres manifestations en faveur de l’économie sociale et solidaire Novembre sera riche en manifestation pour l’économie responsable. Ainsi, partout en France, les Chambres régionales de l’économie sociale et solidaire organiseront la 3e édition nationale du Mois de l’économie sociale et solidaire qui regroupera plus de 1000 événements dans toutes les régions.
L’édition 2010 aura pour thème « Entreprendre autrement pour le développement économique local et l’emploi « et s’adressera plus particulièrement cette année aux jeunes en insistant sur « les métiers qui ont du sens »

Pour plus d’informations sur les manifestations dans l’ensemble des régions, consulter le site www.lemois-ess.org .

http://place-publique.fr/spip.php?page=forum&id_article=5915

Réagir à cet article


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Vos commentaires

Bonjour,

Si vous êtes intéressé par l’économie sociale et solidaire et l’évènement Mois de l’ESS, n’hésitez pas à nous suivre sur les différents médias sociaux.

http://www.ressources-solidaires.or...

A tout de suite.

— 
L’ESS toujours plus NET(te) !
Acteurs de l’économie sociale et solidaire, laissez nous animer votre parole numérique !

« L’ESS toujours plus NET(te) ! » est une marque de Ressources Solidaires
Emploi, recrutement et informations de l’Economie Sociale et Solidaire

En savoir plus : http://www.esstoujoursplus.net/
Suivez nous : http://twitter.com/esstjrsplusnet


Répondre à ce message

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Economie et social)