L'Observatoire

Economie et social

diminuer augmenter Bookmark and Share

L’économie sociale, c’est bon pour la santé

Par Muriel Jaouën, le 14/06/2011

Travailler dans une association, une mutuelle ou une coopérative réduit le risque d’arrêts maladie et d’accidents du travail, révèle une enquête menée par CIDES.

Mal payés, mais en bonne santé ! A en croire les résultats d’une étude portant sur des employés de l’économie sociale assurés par la mutuelle Chorum, travailler dans une association, une coopérative ou une mutuelle maintiendrait la santé. Menée auprès de quelque 550 000 salariés par le Centre nantais de sociologie et de CIDES (pôle de recherches de Chorum), l’enquête révèle en effet que seuls 5,5% se sont déclarés en arrêt maladie, une fois ou plus, au cours de l’année 2008. Un taux particulièrement faible au regard d’une moyenne nationale qui avoisinait les 22% en 2007.

5 fois moins d’accidents du travail
Côté accidents du travail, l’analyse de la base d’assurés Chorum n’en dénombre que 7 pour 1 000 salariés. Là encore, un score remarquablement bas puisque les chiffres nationaux font état d’un taux de 38 000 pour 1 000. Parmi ces résultats globalement très encourageants pour les entreprises de l’économie sociale, l’enquête pointe quelques disparités, liées à plusieurs facteurs.

La taille des organisations tout d’abord. Ainsi, les arrêts maladie sont encore plus rares dans les entreprises de 250 salariés et plus : 19,6 pour 1 000 salariés, quand la moyenne nationale est de 80 pour 1 000. Un résultat que les auteurs de l’étude relient à l’existence de collectifs de travail plus présents et plus structurés, offrant aux salariés des espaces de dialogue, de mobilisation et de solidarité. De même, plus la taille des organisations augmente, plus les accidents du travail se raréfient.

Autre déterminant : le secteur d’activité. L’étude décompte 706 arrêts maladie pour 1 000 salariés dans les missions locales, 605 dans le champ de la petite enfance, 268 dans l’aide à domicile, et 269 dans l’ensemble du secteur sanitaire.


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Economie et social)