L'Observatoire

Economie et social

Solidarités

diminuer augmenter Bookmark and Share

Dons : la crise affecte la générosité des Français

Par Muriel Jaouën, le 4/07/2012

Pour la première fois, le Baromètre France Générosités-CerPhi publie des indicateurs négatifs. De quoi inquiéter les associations.

C’est une première : la crise économique impacte négativement l’enveloppe que les Français réservent au don. Le Baromètre France Générosités-CerPhi 2012 montre qu’en 2011, la croissance des montants des dons déclarés au titre de l’impôt sur le revenu en 2010 n’est que de 3,7 % en euros courants, contre 6,4 % en 2009. En outre, le nombre de foyers donateurs n’a pas augmenté en 2010. Durant les quatre dernières années, sa progression est inférieure à 1%.

Des différents indicateurs mis en évidence par le baromètre, il en est un qui peut légitimement susciter une réelle inquiétude de la part des associations vivant de la générosité publique. Jusqu’alors, la croissance des dons des particuliers a été tirée par les donateurs aisés. Les tranches de revenus supérieures à 45 000€ contribuant à hauteur de 48% du montant total des dons déclarés. Or, si ce segment fiscal se montrait chaque année plus généreux, les dons déclarés en 2010 par les tranches de revenus entre 45 000 et 60 000 euros et de plus de 200 000 euros, accusent des baisses respectives de 8% et 7%.

Les primo-donateurs en chute de 15%
Les motifs d’alarme sont d’autant plus avérés que les associations et fondations sont de plus en plus nombreuses à solliciter la générosité du public. Or, ce sont toujours les mêmes donateurs qui les soutiennent : si les “habitués” ont fait progresser leurs dons de 2%, le taux de primo-donateurs chute lui de 15%.

Un donateur sur deux consacre 50 euros de budget annuel à la solidarité. Les particuliers sont plus généreux lorsqu’ils signent un chèque (61,35 euros). Avec une baisse de 7%, le don par Internet retrouve son niveau de 2009, soit 100 euros.

Une petite note positive pour nuancer ce tableau : un sondage réalisé par TNS Sofres (*) fin mars 2012 pour France Générosités indique que les associations et fondations restent des valeurs refuges pour les Français, qui leur accordent une confiance accrue. En 2012, selon l’institut d’études, 58% des Français se déclarent donateurs, dont 46% qui donnent au moins une fois par an.

(*) Etude réalisée 23 au 28 mars 2012 auprès d’un échantillon de 2.027 personnes.

Plus d’infos sur le site de France Générosités
Lire aussi : En 2010, les Français ont donné 3,7 milliards d’euros aux associations


Vos commentaires

Posté le 14 juillet 2015 à 00:43 , par Norma McGirr

What’s up to every single one, it’s really a pleasant for me to visit this web page, it includes priceless Information. Also visit my web site ; HattieSLeibert


Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Economie et social)


Dans la même thématique (Solidarités)