Vous êtes ici : Accueil / L'observatoire

L'Observatoire

Générations

Géopolitiques

diminuer augmenter Bookmark and Share

Des étudiants s’invitent à Copenhague

D. Sabo, le 10/12/2009

Des étudiants du Master Ingénierie et Management en Environnement et Développement Durable (IMEDD) de l’UTT de Troyes participeront à la manifestation du 12 décembre prochain, organisée à Copenhague, pour appeler les négociateurs du sommet de l’ONU sur le climat à prendre des décisions efficaces. Cette implication dans les débats climatiques relève d’un projet élaboré au sein de l’association Eco-Campus 3.

Ce projet baptisé « coop and Act, regroupe des étudiants issus de parcours différents (licences de physique/Chimie, biologie, management, géographie, cinéma). Cette envie de mobilisation face aux enjeux de l’environnement est pour beaucoup le fruit de leur première année de master à l’Université Québécoise de Sherbrooke.

Leur objectif est de sensibiliser le grand public au travers d’événements avant et après le sommet de l’ONU et de réaliser un film d’interviews de personnalités et de citoyens présents à cette manifestation. Ces étudiants partent à Copenhague à bord du « Climat Express », wagon réservé par Oxfam France - Agir qui fait partie d’ « Un train pour Copenhague », train affrété par la SNCF à l’initiative des Amis de la Terre France. Le train achemine un groupe de 400 personnes de Paris à Bruxelles puis 800 militants de Bruxelles à Copenhague.

Les étudiants troyens participeront à la journée citoyenne de mobilisation et réaliseront un film pour relayer le message de personnes interviewées à Copenhague, membres de divers continents et horizons tels que les ONG, partis politiques, citoyens, etc. Les questions porteront sur les raisons de leur présence et leurs attentes quant aux résultats du sommet.

« Il est important que notre génération se responsabilise, et qu’on lui donne la parole, explique Laëtitia Eyssartel, présidente d’Éco-Campus 3 (photo ci-contre). Nous sommes directement concernés par les changements climatiques ! Je veux que mes enfants et les vôtres puissent vivre sur cette planète sans avoir à subir les conséquences de notre inaction ! » Enfin «  Nous souhaitons coopérer et agir (Coop’ and Act)(*1) avec l’ensemble des personnes qui souhaite se mobiliser ! »

De son côté, l’école de management américaine Tuck School of Business rattachée à l’Université de Dartmouth a également décidé d’être présente comme observateur, à la Conférence de Copenhague. La délégation(*2) pourra ainsi assister aux différentes sessions et rencontrer les ONG et grands groupes présents.

C’est le professeur Anant Sundaram qui mènera le groupe. Il est à l’origine du cours sur l’impact des activités économiques sur le changement climatique, premier module de ce type dans un programme MBA américain. Selon lui, les solutions face aux dangers climatiques ne viendront pas des gouvernements mais des entreprises. « Les entreprises ont un lien direct de cause à effet sur le changement climatique explique le professeur Sundaram Elles sont, de loin, les plus émettrices de gaz à effet de serre. Seules les plus grandes multinationales pourront résoudre le problème du changement climatique parce que ce sont elles qui ont le plus à perdre dans la régulation des émissions de gaz à effet de serre et elles qui ont le plus à gagner en développant et en vendant des technologies qui vont permettre une réduction de ces gaz à l’avenir ».

*1. A leur retour, les messages des personnes interviewées seront relayés par des parutions diverses sur internet
blog : coopandact.canalblog.com
et dans la presse locale

*2.Les étudiants ont pour l’occasion tenu à ouvrir un blog, qu’ils mettront à jour quotidiennement pour rendre compte des débats et de leurs impressions. Ce blog est déjà opérationnel, vous pouvez le retrouver à cette adresse : _http://tuckatcop15.wordpress.com/

http://place-publique.fr/spip.php?page=forum&id_article=5523

Réagir à cet article


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Générations)


Dans la même thématique (Géopolitiques)