L'Observatoire

Médias et démocratie

diminuer augmenter Bookmark and Share

Cafébabel.com : un média jeune et européen exemplaire

Place publique, le 2/02/2011

Ils sont jeunes, associatifs, souvent multilingues, et ont tous comme point commun de parler d’Europe en donnant la parole aux citoyens. Le média en ligne Cafébabel.com incarne l’une des plus belles réussites de la Génération Erasmus.

A l’occasion de son dixième anniversaire, cafebabel.com a réuni 45 participants venus des quatre coins de l’Europe et représentant 10 structures médias indépendantes, pour 4 journées de rencontre, d’échange de bonnes pratiques et de débats du 29 janvier au 1er février 2011. Cette initiative baptisée « Shake up Europe » est la première rencontre des médias citoyens européens.

Considéré comme une des plus belles réussites de la génération Erasmus, cafebabel.com pose la question de la crise d’identité des 18-35 ans. Quel regard portent les 18-35 ans sur l’Europe, le féminisme, l’écologie, les nouvelles technologies et l’engagement politique ? A l’occasion de son dixième anniversaire, cafebabel.com refait le portrait de sa génération. Une génération précaire, mais hyper-connectée, aussi perdue qu’accro à Facebook. Génération X ou génération Y ?.!

Qui pensait qu’un média européen pourrait célébrer son dixième anniversaire ? Depuis sa création le 1er février 2001 par une poignée d’étudiants Erasmus à l’IEP de Strasbourg, cafebabel.com a fait la démonstration qu’il était possible de parler d’Europe de façon innovante et originale.

Il y a dix ans, les sceptiques prédisaient l’échec d’un média en plusieurs langues, professaient l’inexistence d’une opinion publique européenne, et déploraient le désintérêt des citoyens pour une actualité européenne et transnationale. Aujourd’hui, cafebabel.com est là pour démontrer que l’Europe n’est pas une construction institutionnelle froide et distante, c’est aussi le lieu où s’exprime une nouvelle génération d’Européens, mobile, multilingue et ouverte sur le monde.

A l’heure où l’Union européenne célèbre l’Année européenne du bénévolat et du volontariat, cafebabel.com est l’une des plus belles réussites que la société civile européenne ait produite. Edité par l’association à but non-lucratif « Babel International », cafebabel.com repose sur un réseau unique de bénévoles, auteurs, blogueurs et traducteurs, présents dans plus de 20 villes en Europe.

La formule ? Un média européen, jeune et participatif. Entièrement traduit en 6 langues, français, anglais, allemand, italien, espagnol et polonais, il s’adresse à la génération Erasmus. La première génération d’Européens qui n’a pas connu de frontières, qui parle plusieurs langues, qui est née avec internet ; bref, la première génération qui vit l’Europe au quotidien.

A cafebabel.com, point de drapeau européen ou de suivi des « directives de Bruxelles ». Dans le café le plus européen de la toile, les langues se mêlent et l’eurogénération prend forme : sociétés, culture, modes de vie, reportages, galeries photos. C’est cette approche éditoriale « babélienne », dépassant les frontières nationales et linguistiques, qui a fait le succès du premier média européen.

Avec cafebabel.com, c’est une nouvelle génération de médias qui est née. Considéré par la profession comme une des premiers média « pure player » français et européen, c’est-à-dire exclusivement consultable sur internet, cafebabel.com a très tôt innové dans la pratique du journalisme participatif « pro-am ». La recette ? Une équipe de journalistes professionnels – un par version linguistique – a pour tâche de solliciter des contenus auprès de la communauté, de sélectionner les meilleurs articles produits, et d’éditer les articles et traductions publiés en six langues sur le magazine. Cafebabel.com représente un réseau de près de 1 500 auteurs et traducteurs à travers l’Europe, plus de 12 000 inscrits à sa communauté, et un lectorat de croissance de plus de 350 000 visiteurs uniques par mois, le tout en 6 langues. Qui a dit que l’Europe n’intéressait pas ?

Les journées du 29 janvier au 1er février 2011 ont été consacrées à l’organisation d’ateliers sur les éléments clés de la vie des médias citoyens (comment recruter des bénévoles, comment communiquer, comment trouver des fonds), mais aussi à des rencontres entre des jeunes journalistes européens et des professionnels de la presse européenne : Seamus Kearney, journaliste senior à Euronews, Clémentine Forissier, rédactrice en chef de Euractiv.fr, Anne-Camille Beckelynck, reporter Europe aux DNA, ou encore Eric Maurice, rédacteur en chef de Presseurop.eu pourront se confronter avec un parterre de jeunes journalistes européens.


Vos commentaires

Posté le 2 février 2011 à 23:32 , par gravas

Très bon, article, il manque juste un lien vers le site : www.cafebabel.com pour être complet !


Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Médias et démocratie)