L'Observatoire

Villes en mouvement

diminuer augmenter Bookmark and Share

Baromètre. Mobilité : encore un effort pour se déplacer écolo

, le 16/09/2011

Le Baromètre de la mobilité durable, présenté par la Macif à l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité 2011 (du 16 au 22 septembre), indique que 2 Français sur 3 n’ont encore jamais pratiqué ou utilisé les modes de déplacements alternatifs comme le covoiturage, l’autopartage ou le vélo.

Pour le groupe Macif qui est le premier assureur automobile en France, la mobilité individuelle durable représente un enjeu sociétal majeur. Depuis près de 6 ans, elle s’est engagée en faveur des modes de transport plus respectueux de l’environnement.
Selon le baromètre qui vient d’être publié, les 3/4 des Français interrogés admettent qu’ils ne sont pas prêts à changer leurs habitudes en matière de déplacement dans les mois à venir. Bien que le covoiturage reste en tête des modes de déplacements alternatifs les plus connus, et que près d’un Français sur trois dit avoir accès près de chez lui à une offre de covoiturage (32%, + 11 points vs 2010), les intentions d’utilisation sont en baisse (60%, - 5 points vs 2010). Une meilleure information en temps réel serait le première mesure à prendre pour inciter les publics à les pratiquer. Bien qu’en pertes de vitesse, un abonnement unique pour tous les modes (58%, -3 points vs 2010) ou un annuaire des structures proposant des services de déplacements alternatifs (56%, -2 points) sont également des solutions qui séduisent les Français.

A la 5ème place parmi les préoccupations majeures des Français, la protection de l’environnement n’est plus considérée comme un enjeu prioritaire par les Français et figure loin derrière les thématiques économiques. En 2011, seulement 36% des Français considèrent que la protection de l’environnement est un enjeu tout à fait prioritaire, soit un recul de 6 points depuis 2010. Si les Français accordent toujours une importance forte à l’enjeu écologique (86% estiment qu’il est tout à fait prioritaire ou important), on constate toutefois la baisse constante de son caractère prioritaire, mesurée depuis le lancement du Baromètre en 2007 (de 58% en 2007 à 36% aujourd’hui).
L’emploi domine toujours le classement des enjeux prioritaires (74%, +1 point) devant la protection sociale (62%, -4 points), le pouvoir d’achat (53%, + 2 points) et la sécurité (46 %, -4 points).

60% des Français estiment qu’une forte augmentation du coût de l’utilisation de leur voiture pourrait les pousser à changer leurs habitudes en terme de déplacements. Mais force est de constater qu’en dépit des hausses consécutives du prix du carburant depuis 2008 et de l’apogée en ce début d’année, les Français ne sont pas prêts à changer leurs habitudes en matière de déplacement dans les mois qui viennent.

Les intentions d’utilisation des modes de transports alternatifs sont ainsi en déclin :

-  l’utilisation d’un véhicule propre (hybride ou électrique) séduit près d’un Français sur deux mais est en baisse (-4 points vs 2010), tout comme le covoiturage (60%, -5 points)

-  Les vélos en libres services (51%, -6 points). Pourtant, la connaissance des modes de déplacement alternatifs reste globalement stable, le covoiturage et le vélo restent les plus connus (avec respectivement 90% et 77% de notoriété, soit -1 point et -6 points).

-  L’autopartage maintient sa troisième place avec 42% de notoriété (+2 points).

Certes, l’offre de modes de déplacements alternatifs est en progression mais pourrait être plus incitative selon les Français. Ainsi, près d’un Français sur trois (32%, +11 points vs 2010) dit avoir accès près de chez lui à une offre de covoiturage. Les offres de vélos en libre service (28%, +1 point), de Transports à la demande (20%, +3 points) et d’autopartage (10%, +1 point) sont également en progression selon eux. Pourtant seulement un Français sur trois (36%) se dit prêt à utiliser de manière régulière au moins un mode de déplacement alternatif.

La solution d’une application dynamique permettant d’avoir les informations en temps réels sur les modes alternatifs apparaît comme la mesure la plus convaincante pour inciter les Français à les utiliser (62%, stable). Pour une très grande majorité de Français (81%, +1 point vs 2010), les autorités locales responsables des transports sont les mieux placées pour contribuer au développement des transports alternatifs, loin devant les opérateurs de transports (66%, +5 points) et l’Etat (63%, stable).

L’autopartage en sphère privée qui donne la possibilité pour un propriétaire de mettre en location un ou plusieurs de ses véhicules lorsqu’il n’a pas besoin de les utiliser ne rassure pas les intéressés
Cette réticence s’explique par manque de confiance (71%) et par peur de l’accident (68%). Seuls 22% des possesseurs d’une voiture se déclarent prêts à louer leur voiture à un particulier. La majorité accepterait de le faire essentiellement auprès de personnes qu’ils connaissent bien comme leur famille (57%) ou leurs amis (50%) alors qu’un Français sur trois refuserait de louer sa voiture à quiconque (34%). Concernant les motivations, l’entraide arrive en tête : rendre service à une personne qui en a besoin (67%) est prioritaire par rapport à la rentabilisation des coûts du véhicule (46%) et le comportement éco-citoyen (40%). Les loueurs potentiels sont un peu moins réservés : près d’un Français sur trois se dit prêt à louer le véhicule d’un particulier (31%). Aucune incitation ne se démarque particulièrement par rapport aux autres : la facilité d’accès au véhicule (48%), la souplesse d’utilisation (48%), le fait de ne pas avoir à acheter un véhicule (47%) et le prix (46%) sont autant d’éléments qui pourraient inciter les Français à louer un véhicule à un particulier.

Baromètre Macif 2011 de la mobilité durable réalisé par Opinion Way, en partenariat avec le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, entre le 18 et le 22 juillet 2011 auprès d’un échantillon de 1 461 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Villes en mouvement)