L'Observatoire

Géopolitiques

diminuer augmenter Bookmark and Share

Voter pour l’Union européenne que nous voulons

Communiqué, le 22/05/2014

Le Pacte civique nous engage à rendre l’Union européenne « plus vivante, plus démocratique, plus sociale et plus active à l’extérieur ». A quelques jours du vote important pour l’élection du Parlement européen du 25 mai, le collectif qui anime notre démarche (réuni le 15 mai) a mis en avant les aspects développés ci-dessous.

Voter pour l’Union européenne que nous voulons

L’étape actuelle, essentielle, est qu’un maximum d’électeurs votent pour une liste qui mène une vraie campagne européenne, et s’engage dans la dynamique créée par le traité de Lisbonne. Attention, il n’y a qu’un tour pour s’y retrouver, voir notre "petit guide".

1 - L’Europe dans la mondialisation Les rapports de force démographiques et économiques sont en train de basculer, remettant en cause la place et le rôle de l’Europe (voir sur notre site la fiche « L’Europe dans la mondialisation »). Face à la mondialisation, les Etats européens divisés sont démunis ; unis dans un projet commun, ils peuvent peser, agir et construire.

2 - Le traité transatlantique (TAFTA) Le projet de traité transatlantique de libre échange donnant lieu à beaucoup de critiques, nous demandons que le point soit régulièrement fait des conditions dans lesquelles s’exécute le mandat qui a été donné à la Commission (qui peut être consulté sur le site de Notre Europe ici et là). Le principal enjeu est de déterminer si l’Union européenne pourra obtenir un contenu du traité assurant une convergence équitable des normes de production et des règles des échanges, convergence susceptible ensuite de s’imposer dans le reste du monde, notamment en Asie (en projet au Pacte civique, un débat ouvert et une « construction de désaccord » le concernant).

3 - L’organisation de la zone euro Durant la prochaine mandature, la zone euro devra renforcer son organisation pour être capable de décider plus vite et plus clairement , pour se doter d’un budget particulier et d’une ressource propre, pour mettre en œuvre les propositions de régulation de la finance de Michel Barnier, pour organiser la solidarité et pour promouvoir la convergence de normes fiscales, sociales et environnementales cohérentes et responsables. C’est la condition d’une bonne gestion de ce bien commun qu’est devenu l’euro, comme le passé récent l’a montré.

4 - Soutenons une ICE Pour sortir l’Union européenne de sa léthargie, nous avons décidé d’apporter notre appui à une Initiative des Citoyens Européens (article 11 du traité de Lisbonne) en faveur d’un « Plan européen extraordinaire de développement durable et pour la création d’emplois », et par conséquent de participer à la collecte du million de signatures dans sept pays qui est requis pour que la Commission la prenne en considération. Les adhérents et amis du Pacte civique sont donc appelés à signer cette pétition et à recueillir des signatures autour d’eux.

5 - Un souffle et une vision Notre but est de redonner du souffle et de la vision au projet européen, et donc de faire de l’Europe le continent du bien vivre et de la convivialité en s’appuyant sur la créativité citoyenne. Les valeurs que défend le pacte civique, les engagements qu’il promeut pour une société à la fois créative, sobre, juste et fraternelle sont transposables à l’échelle de l’Europe. Organisons-nous à cet effet dans la ligne de la tribune publié dans le Monde du 8 mai par Laurence Baranski et Patrick Viveret, que plusieurs d’entre nous ont co-signé à différents titres.


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Géopolitiques)