Ma place publique

Union pour un Mouvement Populaire (UMP)

diminuer augmenter Bookmark and Share

Personne contactée : J.P Fauconnet, chargé des relations publiques

Les chiffres clés :
- Nombre d’adhérents : environ 140 000
- Montant de la cotisation : entre 10 et 30 euros à l’année

Un peu d’histoire :
L’UMP est née en 2001 du rassemblement de 3 partis politiques : le RPR, Démocratie Libérale et une partie de l’UDF. En novembre 2002, l’UMP devient l’Union pour un Mouvement Populaire.

Valeurs et idées :
- Conditions d’adhésion : Il n’y a aucune condition particulière d’adhésion à l’UMP.

- Droits et devoirs du militant : les adhérents à l’UMP ne sont pas tous des militants actifs. Il n’y a cependant aucune obligation à participer à la vie de l’Union. Le rôle des militants se partage entre le travail de présence sur le terrain - tractage lors de périodes électorales - et un travail de réflexion au sein des fédérations départementales. « C’est au militant d’apporter sa pierre à la réflexion, de faire remonter ses idées et ses critiques ».

- Valeurs défendues : l’UMP défend des valeurs humanistes de respect des droits de l’Homme, de citoyenneté, d’intégration, de solidarité. L’Union défend également une conception de la responsabilité des citoyens, qui englobe le respect des autres et la liberté d’initiative économique. Enfin, l’UMP est attachée à l’idée d’une Europe comme outil de progression sociale et économique.

- Combat du moment : l’UMP s’attache à réformer la société à travers plusieurs de ses « chantiers » que sont les retraites, la sécurité, l’intégration des personnes handicapées.

Contacts :
UMP (Union pour un Mouvement Populaire)
55, rue La Boétie, 75384 Paris Cedex 08
Tél. : 01.40.76.60.00
Site : http://www.u-m-p.org

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Confrontations Europe

Confrontations Europe : un think tank européen, un réseau, un lobby d’intérêt général Confronter les idées pour mieux construire l’Europe : Créée en 1992, Confrontations Europe, association non partisane, a pour but de peser sur le choix des décideurs nationaux et européens. Sa méthode est de rassembler de nombreux acteurs économiques et sociaux européens qui élaborent ensemble des propositions visant à (...)