Magazine Février 2017

diminuer augmenter Bookmark and Share

Santé : arrêtez de nous prendre pour des cons !

Livre : Antoine Vial (*1)

Santé, le trésor menacé est un livre coup de gueule. Il vise à donner au thème de la santé une place prioritaire dans la prochaine élection présidentielle. Argumenté et pourvoyeur de pistes d’actions novatrices, il constitue une base incontournable d’échanges pour les médias, les décideurs et les acteurs de la santé publique et a déjà capté l’attention des politiques. Objectif : sortir notre système de santé de l’impasse.

1. Antoine Vial publie un livre choc sur la médecine et le système de santé en général.

Panorama à 360° destiné à pointer les dysfonctionnements, il se veut aussi constructif dans sa volonté de redonner le pouvoir aux citoyens, et aux malades en particulier. Il veut secouer les instances politiques et attirer leur attention sur le danger que constituent les dérives de notre système de santé, ce trésor historique et national.

Autorités de santé : qui est le pilote ?

Dans ce livre, Antoine Vial prend position sur de nombreux sujets de santé publique. Il dénonce notamment les conflits d’intérêts en médecine et le lobbying des laboratoires pharmaceutiques, la mise sur le marché des médicaments toujours insuffisamment contrôlée et l’évaluation des risques secondaires encore négligée. Il nous parle de la fermeture programmée des petits hôpitaux, de la santé publique détroussée et confisquée, de la double peine des personnes handicapées, de la maltraitance contre les personnes âgées…Prospectif, il pointe aussi du doigt les dangers des bouleversements à venir dans la santé via le numérique et la multitude de capteurs qu’il appelle des « mouchards ». Le rôle des professionnels de santé va changer peu à peu et la profonde mutation sociale due aux technologies BNIC (nanotechnologies, biologie, informatique et cognitique) est déjà à l’oeuvre.

La santé à l’heure du virage collaboratif

Promoteur d’un modèle qui privilégie la transparence et la participation, Antoine Vial démontre l’urgence de mettre en oeuvre une politique de santé modernisée, en phase avec les enjeux de la collectivité et conforme aux aspirations des citoyens. Il propose ainsi des dispositifs innovants de concertation, à l’image de son expérience personnelle des « livings labs »(*2). Antoine Vial, qu’on pourrait définir comme un utopiste réaliste, mise sur le web pour créer de nouvelles solidarités, contrebalancer les pouvoirs établis, relier médecins et patients dans une dynamique collaborative où chacun apporte son expertise. Il montre comment développer ce modèle participatif.

De l’urgence d’agir

« Ce bilan n’est pas que noir, mais même incomplet ou gris, il impose de s’interroger sur l’avenir de notre médecine. Dans dix ou quinze ans nous serons face à un système de santé fondé sur l’individualisation du risque et sur une offre de soins majoritairement privée. »*

D’où l’importance de faire prendre conscience aux responsables de l’urgence d’agir ! Seule une politique ambitieuse de modernisation de notre système de santé pourrait changer la donne. Mais le temps presse. « Cela ne coûte pas cher de réfléchir ensemble, d’autant moins si cela peut nous éviter de voir partir l’un de nos trésors nationaux en lambeaux. Ambitieux, oui, mais qui ne le serait pas pour l’avenir de notre système de santé ? » (*3)

L’originalité de ce livre est bien de fournir une image reconstituée du kaléidoscope de la santé en France. Il évoque des sujets connus et d’autres plus confidentiels. Mais son intérêt est, d’une part, de faire le tour de l’ensemble des aspects, d’autre part de relier des informations éparses. Il met en relation les différents éléments et explique les relations de cause à effets. Il présente des modalités participatives originales pour l’organisation de notre système de santé.

2. Le système de santé : actualité du problème

Le livre est un constat cruel mais réaliste sur notre système de santé. L’actualité, malheureusement, illustre presque quotidiennement les propos du livre. Il aborde toutes les questions qui font la Une en ce moment et appellent des propositions de la part des candidats l’élection présidentielle. Pour sortir de l’impasse, le livre d’Antoine Vial propose des solutions. Voici les nombreux thèmes abordés par la presse ces deux dernières semaines et dont les causes et les perspectives sont analysées par Antoine Vial dans son livre :

Les urgences et leur encombrement récurrent : L’épidémie de grippe qui s’est déclarée au mois de décembre a mis les services d’urgences sous tension

• Les raisons de cette récurrence et les pistes pour en sortir • Faire appel à l’intelligence des citoyens plutôt que mettre en œuvre des mesures couteuses et inefficaces • L’absence d’une première ligne de médecins de 1er recours

La mort dans les EHPAD : 13 résidents d’une maison de retraite sont morts de la grippe entre le entre le 23 décembre et le 7 janvier

• Le Non-respect des volontés de nos anciens de se maintenir et de mourir à domicile et impact économique absurde de cette solution contre nature • La France face aux défis du vieillissement. Ce n’est pas un problème strictement économique mais aussi éthique, social, technologique, …

La France affiche un taux de vaccination de moins d’1 personne sur 2 et entretient un rapport de méfiance vis à vis de la vaccination

• La confiance brisée dans la relation de soins en général et que l’on retrouve dans le refus de la vaccination, professionnels de santé compris • Comment rétablir cette confiance ? La participation des citoyens au cœur d’une réforme en profondeur

Extension du numerus clausus : l’augmentation du numerus clausus décidée par les pouvoirs publics qualifiée de mesure hasardeuse (Le Monde 24/01/2017)

• Un leurre contre la désertification • Réorganiser notre médecine autour d’une première ligne de médecins généralistes

Formation médicale indépendante des laboratoires : les nombreux scandales sanitaires (Médiator, Dépakine...)

• La formation médicale continue (FMC) est déjà aux mains de l’industrie, la formation initiale est faite en noms commerciaux plutôt qu’en noms scientifiques des médicaments (DCI) • L’impact mesuré du défaut de formation des prescripteurs et de l’influence des labos en la matière : Dépakine, Mediator, pilules 2 et 3ème générations, …

Prix des médicaments : le 25 janvier, le Cese (Conseil Economique Social et Environnemental) réclamait la mise en place d’un nouveau système de régulation permettant une fixation plus juste des tarifs des nouveaux traitements (Article Le Point du 25/01/2017)

• Ils sont calculés non sur leur coût de conception et de fabrication mais à partir de la solvabilité des populations : mortel pour les patients, pour les systèmes d’assurance maladie mais autant pour les labos à moyen terme • Introduire une totale transparence dans la fixation des prix et y associer les représentants des patients et de la société civile

La mortalité routière est en hausse depuis 3 années consécutives en France : +8,5% de décembre 2015 à décembre 2016

• Pourquoi des chiffres en stagnation ? • Vitesse contre alcool, rentabilité ou efficacité ?

*1. L’auteur : Antoine Vial Après plusieurs missions aux côtés de Médecins sans frontières (MSF) à la fin des années soixante-dix, Antoine Vial a été jusqu’en 2000 producteur délégué et animateur des magazines santé sur France Culture, puis membre de la commission « Qualité et diffusion de l’information médicale » à la Haute autorité de santé (HAS). Il est aujourd’hui expert en santé publique, co-fondateur du Forum des living labs en santé et autonomie. Il siège également au conseil d’administration de la revue Prescrire.

*2. Un living lab est un dispositif de concertation regroupant trois populations : utilisateurs, entrepreneurs et financeurs dans le but de concevoir et tester ensemble des services, des outils ou des usages nouveaux. L’ensemble des acteurs participants (collectivités locales, services publics, prestataires de services, régulateurs, associations, etc.) coopèrent dès le début de la conception. Il permet de créer un référentiel des bonnes pratiques et des cas par le biais d’une démarche en amélioration continue grâce aux retours de terrain et à la recherche. Il favorise la mise sur le marché de réponses plus appropriées et moins coûteuses pour la société.

*3 Extraits tirés de Santé, le trésor menacé


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
SOMMAIRE du magazine