A TRAITER - S’informer

Tournée de facteur

diminuer augmenter Bookmark and Share

Reportage

Vingt-cinq ans que Lili fait sa tournée de facteur dans le onzième arrondissement de Paris. Elle connaît le quartier comme sa poche. Avec les habitants, elle prend toujours le temps de causer deux minutes. Pour certains, c’est un vrai rayon de soleil (Article de Corinne Gonthier).

Guy-Patrick Azémar : "J'ai retenu ce reportage dont j'apprécie le côté très humain. Mine de rien, en donnant la parole aux personnes, il en dit beaucoup". Philippe Merlant : "une rencontre sensible avec l'un de ces (...)

Vingt-cinq ans que Lili fait sa tournée de facteur dans le onzième arrondissement de Paris. Elle connaît le quartier comme sa poche. Avec les habitants, elle prend toujours le temps de causer deux minutes. Pour certains, c’est un vrai rayon de soleil (Article de Corinne Gonthier).

Guy-Patrick Azémar : "J’ai retenu ce reportage dont j’apprécie le côté très humain. Mine de rien, en donnant la parole aux personnes, il en dit beaucoup".

Philippe Merlant : "une rencontre sensible avec l’un de ces "héros du quotidien", ceux qui savent apporter un rayon de soleil dans la grisaille des jours ordinaires".

- A lire dans le magazine d’avril/mai 1999.

Nanterre-Neuilly : à la sortie de l’école

diminuer augmenter Bookmark and Share

Reportage

Un bras de Seine et La Défense séparent Nanterre de Neuilly-sur-Seine. Quelques kilomètres à vol d’oiseau... et un énorme fossé social. Nous sommes allés à la sortie des écoles primaires, dans ces deux villes, interroger des jeunes de CM1 et CM2 sur l’école, sur leur activités extra-scolaires, sur leurs rêves de métier pour l’avenir... Paradoxe apparent : les plus défavorisés ne sont pas les moins attachés à l’école. Qui dira, après cela, que les classes sociales n’existent plus ou que le mythe de l’école (...)

Un bras de Seine et La Défense séparent Nanterre de Neuilly-sur-Seine. Quelques kilomètres à vol d’oiseau... et un énorme fossé social. Nous sommes allés à la sortie des écoles primaires, dans ces deux villes, interroger des jeunes de CM1 et CM2 sur l’école, sur leur activités extra-scolaires, sur leurs rêves de métier pour l’avenir... Paradoxe apparent : les plus défavorisés ne sont pas les moins attachés à l’école. Qui dira, après cela, que les classes sociales n’existent plus ou que le mythe de l’école "ascenseur social" a vécu ? (Article de Myriam Merlant)

Guy-Patrick Azémar : "Encore un texte qui, en peu de mots, ici par la bouche des enfants, nous renvoie aux fractures de notre société et aux rêves qui l’habitent".

- A lire dans le magazine d’avril/mai 2000.

Une histoire d’EGO

diminuer augmenter Bookmark and Share

Reportage

Située dans le quartier de la Goutte d’Or dans le 18è arrondissement de Paris, l’association Espoir Goutte d’Or (EGO) accueille et accompagne des toxicomanes (1). Malgré l’impact de son action, elle est confrontée à la difficulté de trouver des ressources financières suffisantes (Article de Denis Geeraert).

Nathalie Dollé : « J'ai choisi cet article parce qu'il illustre très bien le travail et les valeurs de place publique. Il a été réalisé dans le cadre d'une formation, l'exercice est (...)

Située dans le quartier de la Goutte d’Or dans le 18è arrondissement de Paris, l’association Espoir Goutte d’Or (EGO) accueille et accompagne des toxicomanes (1). Malgré l’impact de son action, elle est confrontée à la difficulté de trouver des ressources financières suffisantes (Article de Denis Geeraert).

Nathalie Dollé : « J’ai choisi cet article parce qu’il illustre très bien le travail et les valeurs de place publique. Il a été réalisé dans le cadre d’une formation, l’exercice est réussi autant pour le respect de la technique journalistique de base que pour le choix du sujet et le mode de traitement. Tout est dit : les informations pratiques et l’exposition d’une problématique, l’ambiance et des citations. J’aime bien le ton qui ne ressemble pas à une caricature et l’emploi du « je », banni en école de journalisme, est pourtant, ici, si modeste et si utile ».

- Article à lire dans le magazine de l’été 2003.

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion (...)