L’Agenda du réseau Place Publique

le 30 juin 2012 à 9h00

Quel avenir démocratique pour l’Euroland ?

diminuer augmenter Bookmark and Share

Berlin, 30 Juin 2012 :

Après le pacte fiscal, l’avenir de l’Euroland passe par un pacte pour les Eurocitoyens

Le 30 juin 2012 les citoyens de l’Euroland se retrouvent à Berlin pour débattre de leur avenir.

« L’avenir de l’Euroland » sera le thème d’une rencontre qui se tiendra

le samedi 30 juin 2012

à la Kulturbrauerei, Schönhauser Allee 36 à Berlin en Allemagne.

Cette rencontre réunira de 9h00 à 18h00 les citoyens de différents pays de l’Euroland afin de débattre ensemble de leur avenir et de l’avenir de la démocratie de l’Euroland.

La participation est gratuite, sur simple pré-inscription.

Les deux idées fortes qui structurent les quatre tables-rondes sont extrêmement simples à comprendre. Quand il s’agit de débattrecde l’avenir de l’Euroland c’est bien évidemment entre Eurocitoyens (Eurolanders) que nous devons interagir, et non pas en tant que Français, Allemand ou Espagnol. Une règle qui s’applique dans le cadre de tout débat politique. Car ce qui est valable au niveau tans-régional, quand il s’agit de discuter sur des sujets qui intéressent les Bavarois ou les Bretons, c’est bien en tant que Bavarois ou Bretons que se font les interventions. Il en est de même au niveau de l’Euroland, c’est en tant que citoyens de l’Euroland que nous devons débattre de notre avenir.

Deuxièmement s’il n’existe au sein de l’Euroland encore aucun instrument démocratique qui permette à l’ensemble des citoyens de s’exprimer alors il faut les créer.. Car le pacte fiscal, l’Euro pLus pacte, le fonds européens que nos gouvernants européens ont mis en place ont des conséquences directes dans la vie de ces Eurocitoyens, soit parce qu’ils en supportent les mesures d’austérité soit parce qu’on leur demande en tant que contribuables d’en assurer la solidarité. D’un côté comme de l’autre les citoyens n’ont aucun contrôle.

Aujourd’hui la simple reconnaissance par les gouvernements et parlements nationaux n’est plus suffisante. D’une part cela ne permet pas de construire une réelle volonté politique commune de l’Euroland qui soit efficace et fiable et qui puisse perdurer D’autre part cette volonté ne reposerait sur aucun fondement démocratique, c’est à dire que si elle n’est pas soutenue par le peuple de l’Euroland celui-ci ne pourra pas comprendre et accepter les changements et sacrifices fondamentaux qui lui sont demandés.

Les quatre tables-rondes seront les suivantes :

1. Quel avenir pour un Euroland démocratique (1) La montée du populisme d’extrême droite en Euroland et la recherche de nouvelles structures d’expression politiques

2. Quel avenir pour la jeunesse de l’Euroland La crise et ses composantes politiques, sociales et économiques : la renaissance des solidarités

3. Quel avenir pour l’Euroland dans le monde Politique internationale de l’Euroland, les nouveaux équilibres globaux et BRICS

4. Quel avenir pour un Euroland démocratique (2) Institutions et instruments : vers un gouvernement économique de l’Euroland : après le pacte fiscal, le pacte des citoyens de l’Euroland

Quel avenir démocratique pour l’Euroland ?

Samedi 30. Juin 2012, 9h00 à 18h00

Kulturbrauerei, Schönhauser Allee 36 - 10435 Berlin (Prenzlauer Berg) http://kulturbrauerei.de/en/anfahrt

INSCRIPTION : mranke-cormier nezwropeans-magazine.org

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Confrontations Europe

Confrontations Europe : un think tank européen, un réseau, un lobby d’intérêt général Confronter les idées pour mieux construire l’Europe : Créée en 1992, Confrontations Europe, association non partisane, a pour but de peser sur le choix des décideurs nationaux et européens. Sa méthode est de rassembler de nombreux acteurs économiques et sociaux européens qui élaborent ensemble des propositions visant à (...)