L'Observatoire

L’invention du quotidien

Sciences et société

diminuer augmenter Bookmark and Share

Nous serons 59 millions d’internautes en 2018 avec en moyenne 7 appareils connectés par personne.

Place publique, le 6/07/2014

Selon une étude Cisco, les Français sont toujours plus connectés. La vidéo représentera près de 80% du trafic Internet en France d’ici 2018. En 2018, le nombre d’objets connectés par habitant sera presque multiplié par deux. Près de 445 millions d’appareils seront connectés en France d’ici 2018 Le leader mondial des technologies de l’information, Cisco dévoile les derniers résultats de son étude annuelle Visual Networking Index 2013-2018.

Le spécialiste des réseaux annonçait en février dernier que le volume de données mobiles en France serait multiplié par 10 d’ici 2018. Il sort aujourd’hui ses prévisions de trafic Internet et IP dans le monde d’ici 2018 : 1.6 zettaoctets, 312 exaoctets par mois, soit plus de 1000 milliards de gigaoctets…un volume qui a de quoi donner le tournis.

L’étude met en lumière nos nouvelles habitudes de consommation d’Internet et les évolutions technologiques d’aujourd’hui et de demain : accroissement du nombre d’internautes et d’appareils mobiles, connexions Internet de plus en plus rapides, boom de la vidéo.

D’ici 2018, 3,9 milliards de personnes navigueront sur Internet, soit plus de la moitié de la population mondiale (52%). Toujours dans le monde, 20,6 milliards d’appareils seront connectés et le débit sera 2,6 fois plus rapide qu’en 2013. Le trafic IP global atteindra quant à lui 132 exaoctets par mois d’ici 2018, l’équivalent de :

• 8,8 milliards d’écrans diffusant la finale de la Coupe du Monde de Football 2014 en Ultra-HD/4K en simultané

• 5,5 milliards de personnes visionnant la saison 4 de "Game of Thrones" en HD via la vidéo à la demande

• 4500 milliards de clips YouTube

• 940 quadrillions de SMS

Quelles tendances majeures se dessinent derrière ces chiffres ? A qui profitera l’explosion du trafic IP d’ici 2018 ?

La vidéo représentera 79% de tout le trafic Internet grand public La vidéo connait un essor fulgurant depuis plusieurs années. L’arrivée de Netflix en France il y a quelques mois à peine atteste de véritables opportunités de marché. Les utilisateurs de Netflix, entreprise américaine proposant des films en flux continu sur Internet, visionnent aujourd’hui près de 13 milliards de minutes de vidéo par mois sur PC, soit un trafic Internet représentant 22 pétaoctets par jour. Conséquence de cette tendance, en France, le trafic vidéo sur Internet représentera 79% de tout le trafic Internet grand public en 2018. Les « micro vidéos », format court de moins une minute, incarnées notamment par l’application mobile Vine de Twitter, pullulent sur la Toile et sont les premières à impacter le réseau.

• En France, 41 milliards de minutes (77,174 années) de contenus vidéo ont circulé sur Internet chaque mois en 2013. Cela représente 15 435 minutes de vidéos en streaming ou téléchargées, chaque seconde.

• Le trafic vidéo français grand public sur Internet augmentera de 22% d’ici 2018, pour atteindre 1,3 exaoctets par mois, l’équivalent de 315 millions de DVDs mensuels, ou 431 220 DVD par heure.

Connexions à Internet : plus de mobiles, plus d’objets connectés, et moins de PC

D’ici 2018, les connexions mobile et wifi généreront 61% du trafic global IP. Une part significative qui illustre parfaitement le boom des appareils mobiles et l’application de l’Internet des objets dans la vie quotidienne.

• En France, 444,6 millions d’appareils seront connectés au réseau d’ici 2018, soit une augmentation de 74% depuis 2013 (254,8 millions).

• Il y aura 6,7 appareils connectés par habitant en 2018 alors qu’on en dénombrait 4 par habitant en 2013.

• Les connexions PC ne représenteront plus que 46% du trafic IP en 2018, alors qu’elles représentaient 63% en 2013. A l’inverse, alors que les appareils mobiles ne représentaient que 6% du trafic en 2013, ils atteindront 31% du trafic en 2018.

• En 2018, nous compterons près d’une connexion M2M par habitant (sur une base de 7.6 milliards d’habitants d’ici 2018. Les modules M2M représenteront 5% du trafic IP en France d’ici 2018 (0.3% en 2013)

Les opportunités commerciales sous-jacentes, nouveau défi pour les opérateurs télécoms

Les opérateurs télécoms seront les premiers concernés par ces évolutions : adaptation à l’essor du nombre de terminaux, tablettes, smartphones ou objets connectés, et capacité à les authentifier et à leur donner accès à un réseau intelligent et sécurisé. Pour le grand public, la vidéo sur Internet sera le service le plus demandé, en croissance de 10% par rapport à 2013 tandis que la télévision digitale enregistrera le plus fort taux d’adoption. L’accès à la musique et la vidéo en ligne bénéficient tous les deux du stockage dans le Cloud et des sites de partage. Du côté des entreprises, la vidéoconférence personnelle et sur poste de travail bénéficiera d’une belle croissance de 45% dans le monde, son nombre d’utilisateurs atteignant 238 millions d’ici 2018.


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (L’invention du quotidien)


Dans la même thématique (Sciences et société)