L'Observatoire

Les révolutions du travail

diminuer augmenter Bookmark and Share

Métiers d’avenir : les 5 domaines phares du numérique

Place publique, le 2/09/2015

Les métiers du numérique représenteront : 500.000 emplois en Europe dont 80% de cadres à l’horizon 2020, 1.5% de croissance prévu pour 2015. Parmi eux cinq domaines se détachent : le Social, la Mobilité, l’Analytics, le Cloud et la Sécurité

Choisir les métiers du numérique, c’est, selon l’association Pascaline et le Syntec numérique, l’occasion d’aborder tous les secteurs de l’économie, de travailler en équipe ou en réseau (international), d’apprendre au quotidien dans un secteur en perpétuelle évolution et de rencontrer des publics de tous horizons et aux besoins très diversifiés. Dans ce contexte cinq domaines phares du numérique s’affirment comme porteurs d’avenir : le Social, la Mobilité, l’Analytics, le Cloud et la Sécurité. Cet ensemble de technologies impactant la transformation digitale de l’entreprise a affiché une croissance de 18% en 2014, tirant à la hausse le reste du secteur.

Ce domaine recouvre les sciences et techniques de l’informatique, les télécommunications et le web. Par commodité, on leur a attribué l’acronyme de SMACS. S pour social - M pour mobilité - A pour analytics, analyse des données, le Big Data - C pour cloud computing, calcul et stockage sur des serveurs informatiques distants connectés par Internet – S pour sécurité. Le numérique dans les entreprises va favoriser le développement de communautés d’échanges et le Big data va rendre accessible à tous la formation, la fiscalité et la sécurité. La sécurité des personnes et des états est le maître mot du numérique.

Pour les jeunes, ces métiers très diversifiés permettant le développement de nouvelles compétences, offrent des opportunités de carrières et des rémunérations attractives . Ces métiers sont le Data Officer, connaissance, analyse et exploitation des données (le Big data), l’Intégrateur Cloud, l’Expert en Sécurité dans les objets connectés pour le développement des applications mobiles. Les SMACS tirent vers le haut le relatif optimisme des acteurs du numérique pour 2015, et les dépenses prévisionnelles affectées aux nouveaux projets sont en progression pour 56 % d’entre eux.

A propos de l’Association Pasc@line Créée en 2006, elle réunit 80 établissements d’enseignement supérieur dispensant des formations du numérique et 1.200 entreprises du secteur du numérique regroupées autour de Syntec Numérique et du CINOV-IT. Elle a pour mission de développer l’attractivité des formations qui ouvrent sur les métiers du numérique, auprès des jeunes générations, garçons et filles. L’Association est un lieu unique d’échanges entre formateurs et professionnels du numérique. www.assopascaline.fr


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Les révolutions du travail)