L'Observatoire

Education

diminuer augmenter Bookmark and Share

Le double tutorat « entreprise – éducation nationale », une véritable passerelle pour l’égalité des chances !

Place publique, le 14/03/2016

En France, 30 % des enfants de cadres sortent diplômés d’une grande école ou de l’université à un niveau bac +5 ou plus contre seulement 7 % des enfants d’ouvriers*. A l’occasion des 10 ans de l’Institut Télémaque, l’association dresse le bilan de son programme de parrainage individualisé du collège au baccalauréat, pour promouvoir les talents et favoriser la réussite des jeunes issus de milieux défavorisés. Objectifs : Dévoiler les impacts concrets et positifs du programme Télémaque sur la relance de l’ascenseur social et mobiliser les entreprises et l’Education nationale pour aller encore plus loin.

Les résultats de l’étude d’évaluation menée en 2015 font état des apports du « double tutorat » qui permet d’aider le jeune à construire et conforter ses orientations personnelles et professionnelles vers l’excellence ! Plus qu’un soutien financier, ce dispositif se traduit par l’encadrement de chaque « filleul » par un tuteur du monde de l’entreprise et un référent pédagogique du milieu éducatif.

91 % des jeunes accompagnés estiment avoir été encouragés vers une voie plus ambitieuse grâce au partage d’expérience de leurs tuteurs d’entreprise…

Les anciens filleuls qui ont bénéficié de l’appui de leur tuteur, du collège au baccalauréat, ont souligné l’importance de leurs parrains dans la construction de leur parcours. A l’écoute et de bons conseils, les tuteurs d’entreprises sont de véritables passerelles vers le monde professionnel. Un accompagnement qui se traduit par des conseils adaptés sur les études et les métiers (71 %), un apport d’informations sur la filière qui intéresse le jeune (69 %) et par des rencontres de professionnels, pour leur permettre de mieux appréhender le monde du travail (62 %).

… et les encouragements de leurs référents pédagogiques qui contribuent à la construction de leur projet d’études

Le référent pédagogique est un interlocuteur privilégié pour le filleul dans son établissement scolaire. Il apporte une continuité au développement personnel et professionnel du jeune accompagné. Les anciens élèves de l’Institut Télémaque estiment que l’aide apportée par leur référent leur a permis d’avoir plus d’ambition (73 %), de construire leur projet d’étude (67 %), de cibler leurs difficultés scolaires (53 %) et d’atteindre un meilleur niveau dans leurs études (51 %).

Un programme d’accompagnement individualisé qui favorise l’ouverture socioculturelle des jeunes…

Depuis 10 ans l’initiative du « double tutorat » mis en place par l’Institut Télémaque contribue indéniablement à l’enrichissement culturel et éducatif des élèves. Les collégiens, lycéens et apprentis actuellement suivis par l’association sont d’autant plus conscients des découvertes culturelles (93 %), de l’accès à de nouveaux univers (87 %) et de l’ouverture aux autres (78 %), vécus au travers de sorties pédagogiques, visites de musées, expositions culturelles et voyages linguistiques… tout au long du programme.

Un sentiment partagé par leurs parrains qui jugent d’ailleurs l’initiative comme un levier clé pour faire vivre des expériences importantes pour l’ouverture d’esprit des jeunes (93 %). Cet accès à la culture contribue à enrichir de nouvelles passions et faire découvrir de nouveaux centres d’intérêts aux élèves, qu’ils n’auraient pu développer sans ce programme individualisé.

… et renforce leur estime et leur confiance en soi !

Grâce aux échanges réguliers, lors de rencontres, d’appels téléphoniques ou d’échanges de mails avec les tuteurs et référents pédagogiques, le programme Télémaque produit des effets concrets contre l’autocensure des jeunes.

Un appui scolaire et une ouverture socioculturelle qui influencent positivement le comportement du filleul qui prend désormais conscience de ses capacités et des opportunités qui s’ouvrent à lui. Parmi les anciens élèves accompagnés, ils sont d’ailleurs reconnaissants des bénéfices du programme vis-à-vis de leur aisance avec les autres et notamment avec les adultes (78 %), de l’évolution de leur comportement face aux personnes étrangères à leur environnement habituel (70 %), de l’apport dans leur manière de parler et de se tenir (57 %).

Un « double tutorat » qui permet aux adolescents de s’ouvrir aux codes sociaux qui leurs sont étrangers et ainsi de rompre avec l’image d’exclusion souvent véhiculée par leur environnement social.

Henri Lachmann, Président de l’Institut Télémaque précise : « La formation est la plus grande et la plus durable des inégalités. Par responsabilité, mais aussi pour leur propre intérêt, les entreprises se doivent de contribuer à la formation des jeunes. Une responsabilité entrepreneuriale en faveur de nos jeunes qui doit s’initier au cœur de leur approche RSE, pour les aider à se sortir de cet isolement et leur donner un sentiment nouveau d’appartenance et de reconnaissance. »

Daniel Zawadski, ancien filleul, aujourd’hui en classe préparatoire au lycée Faidherbe à Lille (59) commente son expérience : « L’Institut Télémaque m’a surtout aidé sur le plan culturel. Je suis devenu beaucoup plus curieux, en particulier concernant les actualités où la culture. Cela m’a donné la volonté de poursuivre mes études et de faire une classe préparatoire en école d’ingénieur. Je n’oublierai jamais cette chance que l’Institut Télémaque m’a offerte et j’espère que beaucoup d’autres jeunes pourront également en profiter. »

Fabien Audy, référent pédagogique au collège Robert Doisneau, à Clichy-sous-Bois (93) ajoute : « Je suis toujours frappé par les cumuls d’inégalités qui freinent la promotion sociale. La sous-représentation des catégories modestes dans les études supérieures est un fait, et parce que l’égalité des chances se joue dès l’école, il est important de soutenir cette association qui vise à lutter contre les inégalités scolaires et sociales. Ce suivi permet à ces jeunes d’instaurer une relation de confiance avec les adultes qui les accompagnent. Je suis sûr que cette action permet aux filleuls d’être plus épanouis et assurés, de se projeter et de construire plus finement leur projet personnel et professionnel. »

* Source : "L’état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France" (n°8 - Juin 2015) Méthodologie de l’étude Cette étude a été réalisée par questionnaire auto-administré en ligne auprès d’un échantillon de 436 filleuls (287 filleuls actuels et 149 anciens filleuls) et 267 parrains actifs (118 référents pédagogiques et 149 tuteurs d’entreprises). Une étude complétée par des entretiens téléphoniques qualitatifs auprès de 15 filleuls (8 filleuls actuels et 7 anciens filleuls), 17 parrains actifs (9 tuteurs d’entreprises et 8 référents pédagogiques), et 7 responsables de programme en entreprises.

A propos de l’Institut Télémaque :

Association loi 1901, l’Institut Télémaque a été créé en 2005 en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale, pour promouvoir l’égalité des chances et contribuer à la relance de l’ascenseur social. L’Institut Télémaque accompagne des jeunes collégiens, lycéens et apprentis brillants et motivés issus de milieux défavorisés pour leur donner toutes les chances de réussir, en accord avec leur mérite. Depuis 2005, l’Institut Télémaque c’est 740 jeunes parrainés par 1640 parrains engagés, soutenus par 100 établissements scolaires et 50 entreprises partenaires, dans 3 régions : Ile-de-France, Nord-Pas de Calais et Rhône-Alpes.


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Education)