L'Observatoire

L’invention du quotidien

diminuer augmenter Bookmark and Share

Le bonheur ? Lever les yeux et admirer le ciel !

Place publique, le 9/01/2014

Selon une enquête Opodo sur la recherche du bonheur selon les Français, Allemands, Anglais et Italiens, 30% de ces Européens déclarent vouloir se déconnecter en vacances… mais aussi au quotidien !

1/3 des sondés à travers l’Europe déclarent vouloir se déconnecter le plus souvent possible pour être plus heureux. En vacances évidemment, mais aussi dans leur quotidien envahi d’objets connectés (44% des Français possèdent un mobile).

Cette envie de se reconnecter au réel est un sentiment fort, partagé par tous mais les moyens d’y parvenir sont très différents d’un pays à l’autre. Après quoi court-on au XXIème siècle et comment se traduit cette quête du bonheur d’un pays à l’autre ? Opodo a interrogé ses clients Français, Italiens, Allemands et Anglais pour décrypter et comprendre leurs habitudes et leurs envies d’évasion dans un monde ultra connecté.

Les vacances commencent pour 25% des Européens dès qu’ils passent en mode OFF…

Lorsqu’ils partent en vacances, les Européens souhaitent explorer de nouvelles sensations et se confronter à de nouvelles expériences ! 1 européen sur 5 commence d’ailleurs par se déconnecter de son téléphone dès ses premières heures de vacances, c’est d’ailleurs le cas pour 26% de Français avec le taux le plus fort de tous les Européens.

La gastronomie et la découverte de saveurs typiques sont également pour 41% des Européens nécessaires à l’évasion. Tester des produits ou encore déguster des recettes locales fait partie intégrante du "rituel" des vacances, spécialement chez les Français. Ils sont 46% à mettre un point d’honneur à expérimenter la nourriture locale, quand aucun des Italiens n’y porte un réel intérêt, 19% d’entre eux étant davantage intéressés par la découverte d’une langue locale.

Le plaisir et l’envie de profiter pleinement de ses vacances passent aussi par le besoin de sortir des sentiers battus. 39% des Européens désirent effectuer un voyage authentique loin des clichés de touristes. La volonté de faire de nouvelles découvertes loin du quotidien est donc un souhait marqué. Exception faite pour les Allemands qui sont 40 % à se ressourcer au quotidien de la même façon qu’en vacances, c’est-à-dire en assistant à des concerts. Les Allemands seraient-ils finalement les plus heureux des Européens ?

… Mais ce n’est pas si aisé de se ressourcer au quotidien !

En général, pour s’évader dans la vie de tous les jours, les européens se ruent… devant leurs écrans ! Influencés par l’abondance des ordinateurs, des tablettes et autres smartphones, le comportement des Français, des Italiens, des Anglais comme celui des Allemands est identique : ils sont 41% à se détendre devant un film, une émission ou une série. Et ce sont surtout les Français les plus enclins à se relaxer de cette façon pour 45%.

D’autres sont capables de décrocher des technologies pour se réfugier dans la cuisine, 19% des européens décompressent, en effet, en préparant de bons petits plats, notamment les Allemands (32%) très friands de gastronomie. Devons-nous y voir l’influence d’émissions de téléréalité à forte audience comme MasterChef ? L’impact des médias n’est plus à prouver sur notre quotidien !

La radio est également un excellent moyen de s’accorder une pause détente pour 18% des européens. La musique, c’est bien connu, adoucit les mœurs, mais elle est principalement source d’évasion pour 27% des Italiens. C’est peut-être cela la Dolce Vita ! En revanche, ce n’est pas dans les habitudes des Allemands dont 36% préfèrent de loin s’adonner aux sports extrêmes pour se vider l’esprit !

Toutefois, plus de la moitié des européens (55%) s’accorde à dire que la plus belle façon de s’échapper reste encore de lever les yeux et admirer le ciel ! Une notion du bonheur partagée par tous.


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (L’invention du quotidien)