L'Observatoire

Solidarités

diminuer augmenter Bookmark and Share

Le bénévolat de compétences ou la solidarité en CDD

Grégory Aimar. Entretien avec Gilles Arbellot, Directeur du développement réseau., le 4/06/2014

Si la multiplication des CDD dans le monde professionnel, augmentant la précarité des salariés, est regrettable, la notion de « mission ponctuelle » s’avère être une solution à de nombreux freins dans le milieu associatif. Créée en 2002 par Patrick Bertrand, l’association « Passerelles & Compétences » s’appuie sur le principe de « bénévolat en CDD » pour mettre en relation des associations de solidarité et des professionnels aux compétences spécifiques.

De quel constat est née l’association « Passerelles & Compétences » ?

Le constat initial a été double. D’un côté, les associations de solidarité manquent régulièrement de bénévoles et de certaines compétences spécifiques. Et d’un autre côté, un grand nombre de professionnels ne s’implique pas dans la vie associative, faute d’opportunités adéquates.

Sur 1 300 000 associations présentes en France, seules 165 000 ont les moyens d’employer des salariés. Sans bénévolat, aucune vie associative ne serait possible. Mais les bénévoles ne peuvent pas s’impliquer à plein temps, ne sont pas compétents sur tout, ne peuvent pas s’occuper de tout. Le bénévolat de compétences permet aux petites associations d’avoir accès à des compétences dont elles ne pourraient pas bénéficier autrement, ce qui leur permet de se développer et de déployer leur savoir-faire.

Historiquement, les associations s’appuyaient notamment sur les ressources publiques, mais ces budgets sont en baisse depuis plusieurs années. Face à cette réduction des budgets, il reste deux solutions : faire appel à des ressources privées ou miser sur les ressources humaines bénévoles. Malheureusement, beaucoup d’associations n’ont ni les moyens ni les compétences de développer une stratégie ou des outils marketing pour aller récolter des ressources privées. C’est ce que peut leur apporter un consultant en marketing, par exemple.

Justement, quelles sont les demandes que vous recevez généralement ?

Les missions demandées sont très diverses. Cela peut tant concerner une simple traduction de deux pages que l’élaboration d’une plaquette de communication ou encore l’accompagnement stratégique du conseil d’administration de l’association (certaines missions ont ainsi été valorisées à hauteur de 80 000 euros !), et ce quelque soit la taille de l’association.

Quels sont les avantages du bénévolat de compétences pour les bénévoles ?

Le bénévolat de compétences est compatible avec la vie professionnelle et personnelle du bénévole. Beaucoup de personnes ont depuis longtemps le désir de s’impliquer dans la vie associative, mais ne le font pas par manque de temps ou parce qu’elles ne peuvent pas s’impliquer sur de longues périodes. Les missions que nous proposons s’organisent au rythme du bénévole, Passerelles & Compétences faisant en sorte que ce rythme soit compatible avec les besoins des associations qui nous sollicitent.

Ensuite, ces missions permettent au bénévole de donner du sens à ses compétences, sens qu’il ne trouve pas forcément dans son milieu professionnel. Enfin, utiliser ses compétences dans un autre secteur que le secteur marchand, c’est apprendre de nouvelles manières de travailler, ça permet d’avoir de nouvelles idées, de tenter de nouvelles choses. Ça permet de découvrir l’univers associatif, c’est une aventure humaine.

Qu’est-ce que représente l’association « Passerelles et Compétences » en 2014 ?

Aujourd’hui, nous avons 250 Passerelles réparties dans 20 antennes et 11 régions (Alsace, Aquitaine, Bretagne, IDF, Lorraine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, PACA, Pays de Loire, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes). Depuis 2002, nous avons aidé 1200 associations, nous avons réalisé plus de 2000 missions et regroupons 4500 bénévoles susceptibles d’assurer des missions de solidarité pour tout type d’associations.

Qu’est-ce que vous attendez, cette année, du Salon des Solidarités ?

Pour nous, le Salon des Solidarités est un événement indispensable pour offrir une vitrine au grand public sur le monde associatif et permettre aux acteurs du domaine de se rencontrer. C’est le seul événement de cette ampleur qui existe en France et qui soit accessible à tous.

Cette année sur le Salon, Passerelles & Compétences cherche à recruter des bénévoles pour s’investir dans l’association – car nous avons aussi des besoins en interne ! – en tant que « passerelles », ces personnes qui font l’intermédiation entre les bénévoles et les associations. Mais nous cherchons aussi à faire connaître nos services aux associations qui n’ont pas toutes intégré la possibilité de faire appel à des ressources extérieures et ponctuelles ou qui ont du mal à accepter un regard extérieur sur leurs problématiques… Il y a un travail à faire sur la notion de bénévolat dans les mentalités, qui est encore aujourd’hui trop déconnectée de la notion d’expertise.

Quel que soit son métier, le bénévolat de compétences permet d’inscrire son travail dans une perspective de solidarité, d’apporter un "plus". La mission est avant tout l’occasion d’une rencontre humaine, de prendre du plaisir à travailler et avancer ensemble. C’est une expérience qui contribue à tisser le lien social, en créant des passerelles entre des univers souvent étanches.

Le Salon Des Solidarités 12-13-14 juin de 10h à 19h Paris Porte de Versailles

- 26 conférences plénières - 10 villages thématiques - Plus de 200 exposants
- des activités pour chaque génération - 50 tables rondes et ateliers - 4 concours
- 10 représentations théâtrales - 3 projections de films - 22 ateliers formation


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Solidarités)