Vous êtes ici : Accueil /

Fils d’infos

Le Vélo libre service à l’équilibre

Selon une étude du Commissariat général au développement durable (CGDD), les systèmes de vélo en libre service des grandes agglomérations présenteraient un bilan « globalement équilibré ». Le rapport cite une enquête du Groupement des autorités responsables des transports (Gart) qui estime le coût moyen du service entre 2 000 et 3 000 euros par vélo et par an. 
Les principaux coûts sont des coûts financiers pour la collectivité, souligne l’étude qui chiffre à 80 millions d’euros le coût de mise en service et de maintenance du système. S’y ajoute un coût dit d’"opportunité des fonds publics" de 2 millions d’euros portant sur les pertes financières des opérateurs de transport collectif dues au report modal. 
Le total des avantages générés par le parc de vélos en libre service en 2008, soit 32.000 vélos et 2.500 stations, est évalué à environ 110 millions d’euros par le CGDD. Le principal avantage, estimé à 80 millions d’euros, est lié aux gains de temps tenant compte de la pénibilité pour les usagers. Viennent ensuite les gains liés à la décongestion des transports en commun (25 millions d’euros) et à celle de la voirie (3 millions d’euros), surtout aux heures de pointe.

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion ultérieure. Le Courrier de Bovet souhaite permettre la communication entre deux mondes différents, celui du dehors dont sont privés les détenus et celui du dedans, ignoré des correspondants. Il s’interdit (...)