L'Observatoire

diminuer augmenter Bookmark and Share

Le Crédit Coopératif et l’AFD signent un partenariat pour développer l’innovation financière en faveur des pays du Sud

Place publique, le 4/10/2015

Avec l’accord cadre de partenariat pour développer des financements innovants dans les pays du Sud, signé entre le Crédit Coopératif et l’Agence Française de Développement, les partenaires s’engagent à coopérer sur des projets menés dans les pays en développement pour lesquels leurs compétences, actions et expertises s’avèrent être complémentaires.

Cette convention de partenariat comprend quatre axes stratégiques :

• l’appui au financement de l’Entreprenariat Social et Solidaire dans les pays du Sud via notamment des participations financières, des crédits bancaires ou de l’assistance technique ;

• l’innovation financière pour le développement à travers l’expérimentation de projets pilote tels que :
- le titre à Impact Social (« Social Impact Bond », ou SIB) dans l’Outre-Mer ;
- le « Development Impact Bond » (DIB) en Afrique dans les secteurs de l’éducation ou de la mise en relation d’acteurs pour le développement sur des projets dans les domaines de la modernisation de l’agriculture familiale, de l’habitat coopératif, de l’émergence de mutuelles d’assurances.

• l’appui au développement de projets d’énergies renouvelables au Sud. Dans un premier temps des projets innovants conjoints seront recherchés sur le continent africain et dans les départements ou collectivités d’outre-mer.

« Le Crédit Coopératif a été en 1983 la première banque française à proposer un placement de partage pour soutenir le développement dans les pays du Sud. Plus récemment, il a mis en place la Contribution Volontaire sur les Transactions de Change dont les revenus financent des programmes portés par des ONG de solidarité internationale. Dans cette lignée, nous sommes convaincus aujourd’hui que l’innovation financière peut contribuer à atteindre les nouveaux Objectifs de Développement Durable de l’ONU. Notre complémentarité d’expertise avec l’AFD va nous permettre de travailler ensemble pour la mise en place de nouveaux instruments financiers notamment en Afrique et dans les pays méditerranéens » souligne Christine Jacglin, Directrice générale du Crédit Coopératif

Les deux institutions visent à agir en priorité dans les pays du pourtour méditerranéen et en Afrique. Une première action concrète du partenariat porte sur la réalisation d’une étude de faisabilité pour la mise en place d’un « Development Impact Bond » (DIB) en Afrique.

« L’Aide Publique au Développement du XXIème siècle doit innover : en privilégiant les réponses aux problèmes de développement durable fondées sur l’équité et sur les capacités d’initiative et d’innovations locales, en misant sur la volonté et la capacité des acteurs publics, privés et de la société civile à travailler ensemble. Le groupe AFD est actif dans le domaine de l’innovation financière depuis plusieurs années et veut favoriser les coalitions d’acteurs innovantes. Travailler avec le Crédit Coopératif, c’est mieux servir la mission de l’Agence Française de Développement » indique Jacques Moineville, Directeur général adjoint de l’AFD, tout en s’inscrivant dans le nouveau dispositif « Social business que le groupe AFD met en œuvre depuis février 2015. »

NOTES

* À propos du Crédit Coopératif Le Crédit Coopératif est une banque coopérative. S’il exerce tous les métiers et expertises de banquier, sa vocation est de mettre ses compétences au service des acteurs d’une économie responsable, respectueuse des personnes et de leur environnement. Historiquement banque coopérative de personnes morales, son capital est apporté par ses clients qui cumulent ainsi la double qualité de client et sociétaire. Les entreprises et leurs groupements, les coopératives, les PME-PMI, les mutuelles, les associations et les organismes d’intérêt général constituent donc le socle de son sociétariat et détiennent la totalité des droits de vote qu’ils exercent selon le principe une personne=une voix. Aujourd’hui, les particuliers, grâce aux nombreuses innovations solidaires de la gamme Agir, sont eux-aussi de plus en plus nombreux à faire le choix du Crédit Coopératif.

* À propos de l’AFD L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique qui met en œuvre la politique définie par le gouvernement français, agit pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. Présente sur quatre continents à travers un réseau de 71 bureaux, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète. En 2014, l’AFD a consacré 8,1 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

* A propos de PROPARCO PROPARCO est la filiale de l’Agence Française de Développement (AFD) dédiée au financement du secteur privé. Sa mission est de favoriser les investissements privés dans les pays émergents et en développement, dans le but de soutenir une croissance durable inclusive. Présente dans 73 pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine ou encore du Moyen-Orient, elle participe au financement et à l’accompagnement de projets d’entreprises et d’institutions financières avec un degré d’exigence élevé en matière de responsabilité sociale et environnementale. L’action de PROPARCO se concentre sur les secteurs clés du développement : les infrastructures avec un focus sur les énergies renouvelables, l’agro-industrie, la finance, la santé, l’éducation. Fin 2014, le portefeuille de projets de PROPARCO s’élevait à 4 milliards d’euros.


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique