L’Agenda du réseau Place Publique

le 5 février 2013 de 12h30 à 13h

Lancement de l’opération « Casino fatal » Un objectif : libérer les 65 millions de Français otages de la finance folle

diminuer augmenter Bookmark and Share

La Brigade Anti-terrorisme Financier vous invite

au lancement de l’opération « Casino fatal »

Un objectif : libérer les 65 millions de Français otages de la finance folle

Une stratégie : découper les banques

Le 5 février de 12h30 à 13h

Rdv M° Richelieu-Drouot à la sortie Boulevard Haussmann (75008) Opportunités photos / vidéos / interviews

En présence, entre autres, de Susan George, Edgar Morin, Gaël Giraud…

Contexte : Ça y est, François Hollande est parti en guerre « contre le terrorisme »… Mais il a changé de cible. Il y a un an – souvenez-vous, le Bourget ! - son adversaire, c’était la finance : « La première décision à prendre, c’est de séparer ce qui relève du crédit de ce qui appartient aux opérations de spéculation »... Un an plus tard, la finance continue ses ravages. Mais P. Moscovici, ministre de l’Économie et des Finances (spéculatives), présente au Parlement un projet qui ne change rien – ou presque – pour les banques. De l’aveu de Frédéric Oudéa, patron de la Société générale, devant les députés, 99% de l’activité des banques ne sont pas concernées par le projet de loi ! La Commission des Finances de l’Assemblée nationale commence à en débattre le 6 février 2013.

Action : Les collectifs « Sauvons les Riches », « Roosevelt 2012 » et « Plate-forme paradis fiscaux et judiciaires » appellent les parlementaires à un sursaut : Non, les banques ne doivent pas faire la loi ! Non, l’argent de l’Etat ne doit pas servir à éponger les pertes des banques et de leurs clients au casino de la finance ! Il faut couper les banques comme Roosevelt l’a fait en son temps, et leur demander des comptes sur leur activité pays par pays. Devant le siège de la BNP-Paribas, ces collectifs feront donc intervenir un groupe d’agents spéciaux, la BAF, pour réveiller les parlementaires et le gouvernement qui s’est laissé endormir par les banques.

Contacts :

Sauvons les riches : Alix – 06 70 05 36 84

Plate-forme paradis fiscaux et judiciaires : Karine Appy - 01 44 82 80 67 / 06 66 12 33 02,

Roosevelt 2012 : Valentine 06 61 23 34 69v

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion (...)