L'Observatoire

Economie et social

diminuer augmenter Bookmark and Share

La stagnation des salaires pèsent sur les projets des Français

communiqué, le 16/10/2014

Pour la quatrième année consécutive, le Sofinscope, baromètre de Sofinco (marque de Crédit Agricole Consumer Finance) analyse la perception qu’ont les Français de leur niveau de vie. Quel bilan en 2014 ? Si l’augmentation des prix et des charges reste le premier facteur cité, la stagnation des salaires a un impact de plus en plus important. Conséquences, les Français reportent leurs projets et estiment qu’il leur manque chaque mois 578 € pour vivre correctement.

L’augmentation des prix reste le facteur majoritairement cité : pour plus d’un Français sur deux (58 %) l’augmentation du coût de la vie a un impact majeur dans la gestion du budget mensuel.

Au-delà, la stagnation des salaires pèse de plus en plus dans le budget des ménages Français. « 34.% des répondants estiment que la stagnation des salaires, voire leur baisse, est un facteur de poids dans la dégradation de leur situation financière, un indice en hausse de 6 points par rapport à 2013 », explique Didier Bourdonnais, Directeur marketing et communication clients CA Consumer Finance. Dans l’impossibilité de se projeter, 12 % des Français déclarent repousser à plus tard leurs projets (en hausse de 4 points par rapport à 2013).

Des habitudes de consommation revues à la baisse

Ces dernières années, les Français ont revu leurs habitudes de consommation à la baisse, adaptant leur budget afin de limiter l’impact des postes incontournables. C’est notamment le cas des dépenses relatives au logement qui sont restées stables pour 50 % des Français (en hausse de 6 points) et des dépenses alimentaires pour 35 % des répondants. En revanche, le poste budgétaire dédié aux loisirs (hors vacances) montre une légère inversion. Ainsi, 58 % des Français estiment que leurs dépenses de loisirs diminuent contre 60 % en 2013. « Ces résultats rejoignent la tendance mise en avant dans le dernier Sofinscope dédié au budget loisirs des Français*. Alors que 74 % des Français placent en premiers loisirs le surf sur Internet et la télévision, le budget dédié aux nouvelles technologies et au web augmente de 2 % entre 2013 et 2014 », précise Didier Bourdonnais

Vivre correctement : c’est possible mais avec 578 € de plus par mois

Les Français estiment qu’il leur manque 578 € par mois pour vivre correctement. Un montant qui augmente de façon constante depuis le début de ce baromètre : +7 % depuis 2013 et +10 % depuis 2012. Ce montant est plus important pour les chômeurs (1021 €), les ouvriers (721 €) ou encore les habitants de la région parisienne (632 €).

* : Sofinscope Loisirs – Août 2014


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Economie et social)