L'Observatoire

Solidarités

diminuer augmenter Bookmark and Share

La crise des enfants migrants et réfugiés en Europe

Déclaration d’Anthony Lake, directeur exécutif de l’UNICEF, le 3/09/2015

New-York, le 3 septembre 2015 - Les images déchirantes de corps d’enfants rejetés par la mer sur les rives de l’Europe… gisant à l’arrière de camions franchissant les frontières… passés à travers des barbelés par des parents désespérés…

Alors que la crise des réfugiés et migrants en Europe s’aggrave, ces images choquantes ne seront pas les dernières à circuler à travers le monde sur les réseaux sociaux, sur nos écrans de télévision et à la Une de nos journaux.

Mais le monde ne doit pas seulement être choqué. Le choc doit se traduire en action. Car ces enfants n’ont pas choisi de vivre ce calvaire qui est hors de leur contrôle. Ils ont besoin de protection. Ils ont le droit à la protection.

Nous appelons instamment à ce que les mesures suivantes soient prises :

1- Protéger ces enfants à travers l’accès à des services essentiels à toutes les étapes de leur exil –notamment soins de santé, nourriture, soutien psychologique, et education, ainsi qu’à des abris adaptés aux réfugiés et migrants et qui permettent aux familles de rester ensemble ; 2- Déployer des personnels formés spécialisés dans l’enfance et en nombre suffisant pour soutenir les enfants et leur famille ; 3- Poursuivre les opérations de recherche et de sauvetage –non seulement en mer, mais aussi sur terre- et faire le maximum pour prévenir tout abus et exploitation à l’encontre des enfants réfugiés et migrants ; 4- Faire de l’intérêt supérieur de l’enfant une priorité dans toutes les décisions concernant ces enfants, notamment dans les cas de demandes d’asile.

Notre cœur est aujourd’hui avec les familles ayant perdu leur(s) enfant(s) au large des côtes, sur les rives ou les routes de l’Europe. Alors qu’ont lieu les débats sur les politiques migratoires, nous ne devons jamais perdre de vue la dimension profondément humaine de la crise.

Ni perdre de vue les enfants. Ni perdre de vue l’échelle de ce drame. Au moins un quart des personnes cherchant refuge en Europe sont des enfants. Pendant les 6 premiers mois de l’année, 106 000 enfants ont demandé l’asile en Europe.

Et nous ne devrions jamais oublier ce qu’il y a derrière l’histoire de chacune de ces familles cherchant asile en Europe : de terribles conflits, comme celui en Syrie, qui a déjà forcé 2 millions d’enfants à fuir leur pays. Seule la fin de ces conflits pourra mettre un terme à leur tragédie.

Note aux journalistes : L’UNICEF a récemment soumis un plan en 10 points à l’Union Européenne afin d’œuvrer dans l’intérêt des enfants migrants ou réfugiés. http://www.unicef.org/media/media_8...


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Solidarités)