Vous êtes ici : Accueil /

Fils d’infos

LOGEMENT lettre ouverte au Président de la république

Paris, le 24 janvier 2011.

Monsieur le Président de la République,

Ouvrez les yeux ! Dans les rues de la capitale et des villes de France, vous verrez des dizaines de milliers de personnes sans abri, hébergées pour quelques nuits dans des dortoirs ou passant leur vie de famille à l’hôtel.

Ouvrez les yeux ! Vous aurez beau scruter, vous ne verrez pas dans nos communes les logements sociaux promis par la loi française, vous ne verrez que la loi du marché qui fait exploser les prix des loyers et contraint des millions de citoyens à vivre dans des logements indignes.

Ouvrez les yeux ! Vous constaterez ce qu’est devenue la France terre d’accueil, qui parque ses immigrés, refuse l’abri aux demandeurs d’asile et ordonne à ses préfets de chasser les Gens du voyage.

Ouvrez les yeux ! La misère gagne du terrain : les plus fragiles d’entre nous n’ont plus accès à un logement décent, à un travail décent, aux soins les plus nécessaires, à des conditions d’éducation acceptables pour leurs enfants. Les pauvres sont privés de leurs droits.

Ouvrez les yeux, la France est défigurée. Monsieur le Président, agissez !

Le Collectif des associations unies, c’est… … 3 000 associations ou délégations … plus de 50 000 salariés … plus de 150 000 bénévoles … plus de 2 millions de personnes soutenues

Quelques mesures fortes réclamées par le Collectif depuis janvier 2008 :

PREVENTION • Garantir un hébergement ou un logement à toutes les personnes qui sortent de prison, de l’armée, d’un hôpital psychiatrique, etc. afin d’éviter des ruptures dans leur prise en charge. • Suspendre temporairement les expulsions locatives pour les ménages de bonne foi qui ne parviennent plus à payer leur loyer, tout en garantissant un dédommagement aux propriétaires. • Augmenter immédiatement de 12 % le montant des Aides personnelles au logement (pour rattraper la baisse de leur pouvoir solvabilisateur depuis 2001) afin de préserver le pouvoir d’achat des ménages touchés par la crise du logement.

HEBERGEMENT • Garantir aux personnes à la rue un accueil inconditionnel dans toutes les structures d’accueil, d’hébergement et de soins. • Assurer le principe de continuité de l’hébergement et de la prise en charge sociale pour sortir de la logique saisonnière (plans grand froid, mise à l’abri, etc.). • Créer les places d’hébergement obligatoires dans chaque commune (lois Dalo et MLLE), et prévoir des mesures fortes telles que la réquisition de bâtiments publics dans les communes réfractaires à l’application de la loi.

LOGEMENT • Porter les dépenses annuelles de la collectivité (Etat, collectivités locales, partenaires sociaux) en faveur du logement, à 2 % du P.I.B. • Rendre obligatoire la construction de 30 % de logements sociaux à loyers accessibles, dans tous les programmes immobiliers de plus de 10 logements. Produire annuellement 150 000 logements sociaux, dont 30 000 logements « très sociaux » (PLAI), et décliner pluriannuellement ces objectifs pour garantir leur financement sur le long terme. • Dans les communes soumises à la loi SRU qui ne s’engagent pas à rattraper leur retard en logements sociaux (20 %), tripler les pénalités financières ; retirer systématiquement aux maires la compétence de délivrer les permis de construire et la faire exercer par les préfets.

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion ultérieure. Le Courrier de Bovet souhaite permettre la communication entre deux mondes différents, celui du dehors dont sont privés les détenus et celui du dedans, ignoré des correspondants. Il s’interdit (...)