L’Agenda du réseau Place Publique

samedi 9 février, à 16h.

Inauguration du 2 rue Valenciennes (Paris 10e) réquisitionné par DAL et Jeudi Noir

diminuer augmenter Bookmark and Share

Inauguration du 2 rue Valenciennes (Paris 10e) réquisitionné par DAL et Jeudi Noir

La “réquiz d’or” ouvre ses portes samedi 9 février, à 16h.

DAL et Jeudi Noir ont réquisitionné depuis plus d’un mois l’immeuble situé 2 rue de Valenciennes dans le 10e arrondissement de Paris. Une soixantaine de personnes -familles prioritaires DALO, sans logis, galériens du logement- sont installées dans ces milliers de mètres carrés laissés vides, mais chauffés et éclairés, depuis dix-huit mois.

Enfin un logement stable, un endroit où poser ses affaires, scolariser les enfants, faire ses études, un endroit où dormir pour rêver. C’est aussi un endroit qui reprend vie et doit être inauguré comme il se doit. C’est pourquoi les habitants vous invitent à fêter leurs nouveaux logements samedi 9 février à 16h.

Application de la loi de réquisition !

Les bouchons de mousseux sauteront samedi pour rappeler que cet immeuble a été réquisitionné aussi pour mettre le doigt sur l’urgence à lancer massivement les réquisitions de logements et locaux vacants. Urgence, car malgré le nouveau gouvernement la loi DALO, le droit à l’hébergement est toujours bafoué et les loyers n’ont jamais été aussi élevés.

Référence au pied de biche doré offert à Cécile Duflot le 25 décembre dernier, et à l’ancien locataire du 2 rue Valenciennes (une chaine de magasins de bijoux en or), les habitants ont décidé de baptiser l’immeuble “la réquiz d’or”. C’est un vrai baptême qui sera organisé samedi 9 avec les habitants et les personnes et organisations qui viennent depuis le 29 décembre soutenir cette occupation.

A propos du propriétaire qui se présente comme une “entreprise familiale” “utilisant un véhicule européen” : La SNC du 2 rue Valenciennes, propriétaire de cet immeuble inoccupé depuis 18 mois, a transmis un courrier au DAL et à jeudi noir pour demander aux sans logis de quitter les lieux, première étape de la procédure d’expulsion.

Deux gérants, promoteurs en Espagne, et donneurs d’ordre dans ce dossier détiennent 2% des parts de la SNC. 98% des parts de cette SNC appartiennent à Pezulu Holding, société domiciliée à Amsterdam. Lors de l’assemblée générale de la SNC, Pezulu holding est représentée par “ANT management”, autre société Hollandaise, filiale d’un groupe luxembourgeois ayant des activités dans de nombreux pays dont des paradis fiscaux.

Ces différents éléments laissent à penser que cette SNC n’est pas un “investisseur familial “ comme les autres, mais qu’il s’agit de professionnels de l’immobilier, qui ont sévi en Espagne et spéculent au niveau international. Une enquête plus poussée pourrait permettre d’y voire plus clair.

La procédure d’expulsion progresse : Un huissier est passé pour prendre l’identité des habitants, le 28 janvier. Mardi 5 février dans la soirée, l’huissier délivre aux habitants une convocation au Tribunal de Grande instance en référé, pour le 18 février à 14h. Le propriétaire demandant l’expulsion immédiate des occupants, la suppression de la trêve hivernale des expulsions, du délai de 2 mois qui suit la délivrance du commandement de quitter les lieux, sous astreinte de 100 euros par jour de retard.

La procédure de réquisition suit son court : 29 janvier : Des agents assermentés de la préfecture d’Ile de France ont visité l’immeuble avec un représentant du propriétaire pour vérifier l’habitabilité des locaux, en vue de sa réquisition. Cette visite fait suite à l’engagement de Cécile Duflot le 7 janvier dernier, de placer le 2 rue Valenciennes dans la liste des immeubles pouvant être réquisitionnés.

Enfin, l’immeuble ne comporte aucun élément de péril ni d’insalubrité rendant impossible son utilisation en logement.

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion (...)