Vous êtes ici : Accueil /

Fils d’infos

Ils n’ont aucune excuse ! MOBILISATION

Communiqué du Collectif Roosevelt

Aucune excuse, ils n’ont aucune excuse.

55.000 chômeurs de plus (catégories A, B et C) en juillet malgré 53.000 radiations administratives et le gouvernement trouve que "la tendance à l’amélioration sur le front du chômage se confirme". Pourtant, juillet 2013 a été le 4e pire mois sur le front du chômage depuis 2009.

En matière de logement aussi, les chiffres sont très inquiétants : en un an, entre août 2012 et juillet 2013, à peine 301 626 nouveaux logements ont été mis en construction, c’est 13% de moins que par rapport à l’année précédente ! On est très loin des 500 000 nouveaux logements promis par François Hollande et des 466 000 mis en route en 2007. Déjà, 2013 s’annonce comme la pire année pour le secteur du bâtiment depuis très longtemps et les experts ou les associations comme la fondation Abbé Pierre sont unanimes pour dire que rien dans la loi en préparation ne devrait nous sortir de la pénurie de logements dont souffrent des millions de nos concitoyens.

Discrètement, pendant l’été, le gouvernement a également décidé que les 30 milliards d’euros récoltés suite notamment au relèvement du plafond du livret A seraient reversés aux banques alors que cette mesure était prévue pour financer la construction de nouveaux logements sociaux. Un cadeau de plus fait aux banques après le fiasco de la loi de séparation des activités bancaires.

Face à ces renoncements, le collectif Roosevelt a décidé de passer à la vitesse supérieure et de peser davantage dans le débat public en se concentrant sur la formation de ses militants et en s’alliant avec d’autres réseaux.

NOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Le samedi 28 septembre, nous organisons ainsi une journée de formation à l’Ecole des Mines, 60 boulevard Saint-Michel à Paris, de 10h30 à 18h. Cette formation est gratuite mais réservez au plus vite vos billets pour Paris et inscrivez-vous pour vous aussi devenir un porte-parole du collectif.

Le 6 octobre, nous serons présents à Bayonne pour Alternatiba, le village des alternatives au changement climatique. 10 000 personnes sont attendues dans le petit Bayonne qui sera pour l’occasion entièrement rendu aux piétons. Venez nous rencontrer et découvrir d’autres façons de consommer, de produire, de se déplacer et de vivre tout simplement !

Le 12 octobre à la Bourse du Travail à Paris, nous donnerons, avec le Pacte civique, ATTAC, les Colibris, le Collectif pour la transition, France Libertés, le Labo de l’ESS et bien d’autres réseaux le coup d’envoi d’un travail de plusieurs mois afin de mettre "en chaîne et en scène", pour reprendre l’expression de Patrick VIVERET, toutes les initiatives citoyennes et locales qui renforcent le vivre-ensemble. L’objectif de ce rassemblement est clair : unir les forces de la société civile, faire émerger la véritable "insurrection des consciences" chère à Edgar MORIN et Stéphane HESSEL et peser sur le sommet social de juin 2014 et le sommet climat qui se tiendra à Paris fin 2015.

« IL FAUT LES MORDRE AU MOLLET »

Cette année plus encore que l’année dernière, nous aurons besoin de tout le monde pour combattre la morosité ambiante, le découragement et la résignation qui s’installent dans notre société. A nous de montrer que les citoyens n’ont pas renoncé à une nouvelle donne en matière économique, sociale, environnementale et démocratique. Pour le collectif, cela signifie être de plus en plus visible et imprévisible. Comme a l’habitude de dire Bruno GACCIO, "il faut les mordre au mollet."

Depuis un an, nous avons multiplié les rencontres à l’Elysée et à Matignon. A chaque fois, nous sommes très bien accueillis mais, concrètement, aucune de nos propositions n’a été mise en œuvre. Or vu la gravité de la crise (en un an, plus de 900.000 femmes et hommes sont tombés au chômage ou, pire, sous le seuil de pauvreté), il faut que le gouvernement, les Parlementaires et les partenaires sociaux comprennent qu’il est grand temps de regarder la vérité en face et que nous ne les lâcherons pas.

Bonne rentrée à tous, Pour le collectif, Benjamin GRIMONT

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion ultérieure. Le Courrier de Bovet souhaite permettre la communication entre deux mondes différents, celui du dehors dont sont privés les détenus et celui du dedans, ignoré des correspondants. Il s’interdit (...)