L'Observatoire

Citoyenneté

diminuer augmenter Bookmark and Share

"I am Europe" : Un projet innovant pour la participation politique des citoyens européens

Place publique, le 17/05/2013

Au lendemain de la fête de l’Europe et à presque un an des élections du Parlement européen, le projet I AM EUROPE cherche à trouver des solutions concrètes pour renforcer l’influence des citoyens dans l’élaboration des politiques européennes.

1. Pourquoi I am Europe  ?

56 % des Français n’ont pas confiance en l’Union européenne, soit 32 points de moins qu’en 2004*. Problème de légitimité électorale, prise de décisions non transparente, absence de contrôle publique – c’est ainsi que les Européens définissent les maux de la démocratie européenne.

Beaucoup d’entre eux – qu’ils soient de simples citoyens ou des intellectuels reconnus, des organisations de la société civile ou des « grassroots », commencent à s’intéresser à la manière dont nous sommes gouvernés et proposent de repenser le modèle politique européen et son fonctionnement démocratique.

I am Europe invite à réfléchir d’une manière constructive sur les outils et les mécanismes par lesquels les citoyens peuvent participer à la vie politique européenne. L’objectif : se saisir de la politique et participer à l’invention de la démocratie européenne.

2. Qui participe à ce projet ?

Le projet réunit des citoyens et des organisations de différents pays européens qui sont déjà engagés dans des initiatives citoyennes locales. S’ils ont une connaissance et une véritable expérience de mobilisation citoyenne, ils ne font pas pour autant partie des cercles pro-européens habituels.

C’est l’originalité du projet : il s’agit de simples citoyens qui croient en leur capacité à agir pour façonner une société plus juste et qui cherchent des moyens pour s’organiser et s’exprimer à l’échelle d’un continent.

Par exemple, les Français sont des jeunes qui ont participé à plusieurs initiatives civiques et notamment à la Fabrique Citoyenne, un projet développé par Animafac (le plus grand réseau d’organisations étudiantes en France), qui a permis l’élaboration de propositions présentées aux candidats à l’élection présidentielle de 2012. Leur objectif était de démontrer que n’importe quel citoyen peut participer à la vie politique avec des propositions concrètes à condition d’être correctement informé et de pouvoir affiner son avis en débattant collectivement.

3. Concrètement, comment ça se passe ?

De janvier à juin 2013, 200 de ces citoyens actifs de huit pays de l’Union se rencontrent afin d’échanger et d’évaluer des initiatives civiques et des outils de participation les plus pertinents pratiqués à travers l’Europe. Ensemble, ils s’engagent à développer et à tester de nouvelles idées pour permettre aux citoyens de participer à l’élaboration des politiques européennes. Le 22 juin à Bruxelles, un événement final réunira ces citoyens européens, les responsables politiques et les députés européens pour une session de travail collective inédite, ouverte au public. L’objectif : formuler ensemble des propositions concrètes pour renforcer la démocratie européenne.

A propos des organisateurs

La Fondation Evens est une fondation européenne d’utilité publique, dont la mission est d’initier et de soutenir des projets dans les domaines de la citoyenneté européenne, de l’éducation à la paix et des médias qui contribuent au progrès et au renforcement d’une Europe fondée sur la diversité culturelle et sociale.

L’Année européenne des citoyens a offert la possibilité d’imaginer une réponse concrète à l’appel adressé aux Européens à participer pleinement au développement de l’Union européenne. En collaboration avec 13 organisations des citoyens de huit pays de l’Union, nous avons initié le projet I AM EUROPE, afin d’explorer les moyens de renforcer l’implication des citoyens dans la construction de l’avenir de l’Europe.

Pour en savoir plus sur le projet I AM EUROPE : http://www.iameurope.eu/

Pour en savoir plus sur la Fondation Evens : http://www.evensfoundation.be/fr/home

En partenariat avec Europe-Institut Jacques Delors, la Fondation Schumann et la Fondation Hippocrène, le projet est co- financé par le programme Europe for Citizens de la Commission européenne.


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Citoyenneté)