Vous êtes ici : Accueil /

Fils d’infos

Film : Dans le secret de...la mort du juge d’instruction, pour quelle justice",

Diffusion du documentaire "dans le secret de...la mort du juge d’instruction, pour quelle justice",

le jeudi 4 février, 22h50, France 2

Dans quel contexte a lieu cette reprogrammation ?
Lorsque le premier ministre François Fillon et la garde des sceaux Michèle Alliot-Marie se sont rendus au palais de justice de Paris pour la rentrée solennelle de la Cour de cassation, presque un an jour pour jour après l’annonce faite par le Président de la république de sa volonté de supprimer le juge d’instruction, ils ont été reçus par un comité d’accueil fait de magistrats, d’avocats, et d’autres professionnels de la justice, à l’appel des états généraux de la justice pénale et de plusieurs organisations syndicales. Mais il y a plus. L’importance des mesures préconisées par le gouvernement, notamment avec la suppression du juge d’instruction, trouve un écho de protestation jusque dans la Cour de cassation elle-même où le procureur de la Cour, un des plus hauts magistrats de France, Jean-Louis Nadal, a ouvertement exprimé sa réprobation.

Il s’agit dune véritable crise. Le débat public approchant, la question devrait être pour tout démocrate, tout républicain, incontournable.
La décision du président de la république ne revient-elle pas en effet à une remise en cause du principe fondamental de séparation des pouvoirs ? Avec la suppression du juge d’instruction, c’est le parquet, lié au gouvernement via la chancellerie, qui devrait voir son autorité et l’étendue de ses prérogatives augmenter. Qu’en sera-t-il alors des investigations judiciaires sur les affaires délicates pour le pouvoir, politique ou économique ?
N’est-ce pas un pan de notre démocratie qui est à l’occasion mise en cause ? Une justice pour les nantis, les biens nés, une autre pour le commun des mortel ?…
Voila quelques-unes des questions qui sont abordées dans ce documentaire, exemples à l’appui…

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion ultérieure. Le Courrier de Bovet souhaite permettre la communication entre deux mondes différents, celui du dehors dont sont privés les détenus et celui du dedans, ignoré des correspondants. Il s’interdit (...)