Vous êtes ici : Accueil /

Fils d’infos

Faire des droits des citoyens une réalité tangible : 500 centres d’information renseignent les citoyens dans toute l’Europe

Faire des droits des citoyens une réalité tangible : 500 centres d’information renseignent les citoyens dans toute l’Europe

Aujourd’hui, Mme Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne et M. Othmar Karas, vice-président du Parlement européen, lancent une nouvelle génération de « centres d’information Europe Direct ». Ce nouveau réseau offrira aux citoyens des possibilités encore plus étendues d’obtenir des informations et des conseils pratiques sur l’exercice de leurs droits dans l’Union européenne. L’Union européenne compte aujourd’hui 500 centres, accessibles à ses 500 millions de citoyens. La Croatie intégrera le réseau plus tard dans l’année. Au moment où cette annonce est publiée, les représentants de ces centres se réunissent à Bruxelles pour l’assemblée générale annuelle du réseau Europe Direct.

« Les centres d’information Europe Direct sont notre première ligne — le visage public, les yeux, les oreilles et la voix de nos politiques et des droits des citoyens sur le terrain », a déclaré Mme Viviane Reding, vice-présidente de la Commission et commissaire chargée de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté. « Les chiffres donnent le vertige : ces centres ont reçu plus d’un million de demandes d’informations, rien que l’an dernier. Par conséquent, nous étendons aujourd’hui le réseau, de sorte que les centres puissent continuer à jouer leur rôle en répondant aux questions des citoyens et en contribuant à stimuler le débat européen au niveau local. »

Les nouveaux centres ont été sélectionnés par la Commission européenne pour une période de cinq ans, sur la base d’un appel public à candidatures. Les lauréats, cofinancés par la Commission européenne, peuvent à présent utiliser le label « Centre d’information Europe Direct ». La plupart des centres sont gérés par les autorités régionales ou locales, des associations ou des chambres de commerce.

La première génération de ces centres est née en 2005. Depuis lors, ils ont servi un nombre croissant de citoyens dans toute l’Europe. En seulement quatre années, les centres de la deuxième génération ont reçu pas moins de 3,3 millions de demandes de renseignements, organisé plus de 41 000 événements et répondu à plus d’un million de courriers électroniques.

Le réseau Europe Direct a un rôle essentiel à jouer en fournissant aux citoyens un lien direct avec l’Europe dans leur propre pays et en communiquant avec eux d’une manière qui soit à la fois utile et compréhensible. L’annonce faite aujourd’hui intervient pendant l’Année européenne des citoyens, consacrée aux citoyens européens et à leurs droits. Dans le cadre de cet effort de sensibilisation et d’information, Mme la vice-présidente Reding et ses collègues membres de la Commission se joindront tout au long de l’année 2013 à des responsables politiques nationaux et locaux pour participer dans toute l’Europe à des débats où les citoyens seront entendus et recevront des réponses à leurs questions.

Contexte

Le réseau d’information Europe Direct a été créé en 2005. Les centres installés dans les États membres sont l’un des moyens mobilisés par la Commission européenne pour entrer en contact avec le grand public au niveau local. Les services de ces centres sont offerts gratuitement au grand public.

Les centres sont cofinancés par la Commission européenne à hauteur de 25 000 EUR par an et par centre au maximum, pour leurs activités d’information sur l’UE. Le budget européen total pour l’ensemble du réseau demeure inchangé, soit un maximum de 11,4 millions d’EUR par an.

Quatre services différents sont offerts au public sous une même appellation « Europe Direct ». Tous sont accessibles aux citoyens, tous sont gratuits.

· Le Centre de contact Europe Direct (CCED) offre dans toute l’UE un service d’information par téléphone et par courrier sur toute question concernant l’Union.

· Les centres d’information Europe Direct (CIED) sont des points de contact locaux. On y reçoit informations et réponses sur toute question intéressant l’Union européenne. La réponse est fournie en personne et adaptée au contexte local. Un personnel bien formé travaille avec la population, en organisant des événements dans les écoles et des débats avec le personnel politique local et régional, et présente l’Europe à des foires. Avec plus d’un million de demandes d’informations adressées aux centres chaque année, les décideurs européens ont aussi la possibilité d’apprendre en direct les besoins et les préoccupations des citoyens.

· Les centres de documentation européenne promeuvent l’enseignement et la recherche sur l’intégration européenne. Ils proposent un large éventail de documents sur les affaires européennes et encouragent la communauté universitaire à participer au débat sur l’Europe.

· Les conférenciers du Team Europe sur les affaires européennes : ces spécialistes de différents domaines en rapport avec l’UE présentent les questions européennes dans des conférences, dans les universités et dans les écoles.

Pour en savoir plus

Le lien vers Europe Direct :

http://europa.eu/europedirect/index...

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion ultérieure. Le Courrier de Bovet souhaite permettre la communication entre deux mondes différents, celui du dehors dont sont privés les détenus et celui du dedans, ignoré des correspondants. Il s’interdit (...)