L'Observatoire

Economie et social

diminuer augmenter Bookmark and Share

Europe 2020 : un million d’emplois créés dans le numérique

Place publique, le 4/02/2014

La Commission européenne et les entreprises unissent leurs efforts pour créer 250 000 nouvelles places de formation et des milliers de nouveaux emplois dans le secteur du numérique

Des possibilités de formation et des emplois dans le secteur du numérique telle est l’initiative présentée par la Commission européenne, le jeudi 30 janvier 2014, au Forum économique mondial de Davos devant les dirigeants d’entreprises du monde entier. Le projet ? La création de 100 000 nouveaux stages de formation d’ici à la fin 2015. Une idée que le président José Manuel Barroso et la vice-présidente Neelie Kroes avaient lancé en mars 2013 en invitant les entreprises du secteur du numérique, les gouvernements, les milieux de la formation et de l’enseignement d’Europe à s’unir pour aider à pourvoir les 900 000 emplois vacants ou plus qui devraient s’ouvrir dans le secteur du numérique d’ici à 2020.

Depuis mars 2013, 42 organisations partenaires ont pourvu 2 200 nouveaux postes dans ce secteur, 5 277 nouveaux stages et apprentissages en entreprise, et dispensé des formations à 269 000 personnes, remplissant ainsi les engagements qu’elles avaient pris vis-à-vis de la grande coalition de l’UE en faveur de l’emploi dans le secteur du numérique. Parmi les partenaires figurent Cisco, Google, Microsoft, Oracle, Samsung, SAP, Telefonica, et toute une série d’associations du secteur du numérique et de la société civile. L’action de la coalition pour 2014 portera principalement sur les secteurs des biens de consommation et du commerce de détail, qui ont de plus en plus besoin de travailleurs ayant des compétences numériques, aussi bien dans les magasins que dans les usines.

Selon José Manuel Barroso : « La grande coalition en faveur de l’emploi dans le secteur du numérique tire parti des économies d’échelle au niveau de l’UE pour mettre en relation les personnes qualifiées et les employeurs innovants. Voilà une concrétisation de l’intégration européenne. J’invite tous ceux qui ne nous ont pas encore rejoints à saisir cette occasion pour aider l’Europe à piloter la prochaine révolution des TIC. » Pour Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission, a « Je rencontre tant de jeunes gens faisant preuve d’initiative qui sont à la recherche d’opportunités. Et je vois des entreprises qui ont désespérément besoin de travailleurs ayant des compétences numériques. La coalition réunit les deux et aide des milliers de personnes à construire leur vie. Faire la différence dans une existence justifie chaque minute et chaque euro investis. »

• Onze coalitions de base constituées de collectivités locales, d’entreprises locales, de services de placement, d’intervenants du secteur éducatif et du secteur social sont en plein développement. Des coalitions nationales ont déjà été mises sur pied en Lituanie, en Roumanie et en Pologne, et des initiatives sont en cours en Autriche, en Bulgarie, en Italie, en Grèce, en Lettonie, en Espagne, dans la zone métropolitaine d’Amsterdam et au pays basque ;

• Deux cours en ligne ouverts et massifs (Massive Open Online Courses, MOOC) destinés aux professeurs de sciences et de technologie de l’enseignement secondaire sont maintenant disponibles à cette adresse ;

• Microsoft va augmenter le nombre de stages en entreprise de 50 % sur une période de trois ans (pour atteindre 13 500 en 2013-2015).

• Le Conseil européen des professionnels des technologies de l’information (CEPIS) a lancé l’e-Competence Benchmark (batterie de tests d’évaluation des compétences numériques), un outil qui permettra aux chercheurs d’emploi et aux recruteurs de rapprocher utilement leurs compétences de celles que les employeurs recherchent ;

• L’université du Pirée en Grèce est occupée à créer un « guichet unique » pour recenser les besoins des entreprises industrielles, dispenser des cours en ligne (200 personnes formées à ce jour) et offrir des services de mise en relation pour les stagiaires ;

• En Bulgarie, l’Académie Telerik a formé plus de 7 000 personnes au moyen des MOOC ;

• En Italie, Didasca, Banda Larga e Menti Acute a formé 3 000 personnes et 1 100 enseignants et amélioré leurs compétences en TIC. Yourock a créé par un financement collectif une nouvelle plate-forme d’employabilité afin de permettre aux jeunes de toute l’Europe de pouvoir utiliser leurs activités de création de contenus en ligne comme preuves de leurs compétences et aptitudes latentes.


Vos commentaires

Moteur de recherche

Recherche simple
Soutenez Place Publique

Dans la même thématique (Economie et social)