Vous êtes ici : Accueil /

Fils d’infos

ECOCITY, la ville durable. Une nouvelle communauté mondiale mobilisée autour de la transition écologique

ECOCITY 2013 10e Sommet mondial de la ville durable à Nantes 3e Sommet mondial des Maires sur le climat

NANTES A ACCUEILLI LES VILLES DU MONDE ENTIER

Principales conclusions

Une nouvelle communauté mondiale décidée à agir pour dynamiser la transition La 10e édition d’ECOCITY, le sommet mondial de la ville durable, s’est tenue à Nantes du 25 au 27 septembre. Avec plus de 1800 participants venus de 75 pays, cet événement qui avait pour thème « Accélérer le changement » a permis de préparer les grands rendez-vous internationaux qui vont converger vers Paris 2015. ECOCITY a été suivi du 3e Sommet mondial des Maires et Dirigeants territoriaux sur le climat, qui a mobilisé plus de 300 personnes, et de la signature de la « Déclaration commune des réseaux mondiaux de collectivités territoriales », avec une feuille de route pour les villes et territoires jusqu’à la Conférence climat de Paris en 2015. Au total, Nantes a accueilli près de 2200 participants sur ces deux événements.

Une nouvelle communauté mobilisée autour de la transition écologique

Sur le chemin de Paris 2015, ECOCITY a été l’opportunité pour ses participants de réfléchir ensemble sur les perspectives nées du sommet de Rio+20, sur l’évolution de la gouvernance mondiale de l’environnement et sur les objectifs de développement durable. ECOCITY 2013 a été une étape essentielle dans la reconnaissance d’une communauté mondiale née des territoires, des collectivités, des entreprises, du secteur de la recherche, des ONG, dont les réalisations concrètes sont la clé pour dépasser les blocages entre États et donner des réponses à la hauteur des enjeux.

Le rôle fédérateur des villes pour dynamiser la transition

Ecocity a constitué un moment fort en révélant le rôle fédérateur des villes dans la transition vers des sociétés durables. Pour tous les mouvements de pensée et les dynamiques sociales qui aujourd’hui essaient de trouver des réponses à une crise radicale, la ville apporte une convergence vers des nouveaux modèles de gouvernance, d’économie, d’éducation, ou encore de démocratie. ECOCITY amorce cette nouvelle étape dans laquelle les villes ont pris conscience de leur capacité d’initiatives et de transformation du monde.  Optimisme et désir d’agir Ce sommet ECOCITY était empreint d’optimisme de par la richesse des contributions, des échanges d’expériences et de la présentation d’initiatives locales, provenant d’acteurs de longue date comme des nouvelles générations. Entre élus, chercheurs, financiers, responsables associatifs français et étrangers, ECOCITY a créé une nouvelle dynamique et renforcé le désir d’agir pour accélérer le changement à l’échelle mondiale et concevoir des villes plus saines.

Un nouveau site de mémoire, d’échange et de proposition (www.ecocity-2013.com)

Afin de faire fructifier les échanges de ces trois jours, le site d’ECOCITY 2013 devrait rester ouvert pour préserver ce bien commun que constituent la matrice-programme issue des 750 contributions reçues, et les synthèses des ateliers à venir. Lieu de mémoire et aussi d’interactivité, ce site devrait notamment servir à recueillir les contributions et les remarques sur le texte que les groupes majeurs de la société civile souhaitent construire ensemble en vue de la session 7 du groupe de travail intergouvernemental de l’ONU dédié à la ville durable, qui aura lieu à New York début janvier 2014.

Le grand public fortement mobilisé

Le succès des événements qui ont eu lieu en marge d’ECOCITY sur les 5 jours, est témoin de la mobilisation du grand public autour de la thématique de la ville durable. Le banquet des 5 000 contre le gaspillage alimentaire a battu son record de fréquentation et de convivialité avec 7000 participants, et la construction de la ville idéale avec LEGO® a réuni près de 8000 enfants.

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion ultérieure. Le Courrier de Bovet souhaite permettre la communication entre deux mondes différents, celui du dehors dont sont privés les détenus et celui du dedans, ignoré des correspondants. Il s’interdit (...)