L’Agenda du réseau Place Publique

le 22 septembre 2011, à 19 h

Conférence : "Face à la crise, quel avenir pour les révolutions arabes ?"

diminuer augmenter Bookmark and Share

Tahar Ben Jelloun, "Face à la crise, quel avenir pour les révolutions arabes ?",

jeudi 22 septembre à 19h, Mairie du III, Paris

Conférence Esprit Public, organisé par TerraNova

Les révolutions arabes ont constitué un bouleversement majeur des équilibres dans le monde arabe. Huit mois après la chute de Ben Ali et sept mois après celle d’Hosni Moubarak, le dynamisme de la jeunesse de Tunisie, d’Egypte, et d’ailleurs, a ouvert tous les possibles : démocratie, liberté, progrès, ... et a changé le regard des démocraties européennes sur ces pays, partagées entre peur et admiration. Ainsi, quelles ont été les racines et les déterminants de ces révolutions ? Qui en ont été les acteurs ? Dans le contexte actuel de crise et d’instabilité mondiales, quel avenir peut-on envisager pour ces mouvements populaires aux aspirations démocratiques ? Quel rôle la France et l’Europe doivent-elles jouer pour favoriser la dynamique à l’œuvre ?

Tahar Ben Jelloun, écrivain et témoin de ces bouleversements, auteur de Par le feu et de L’étincelle, révoltes dans les pays arabes, nous livrera son analyse sur cette nouvelle page d’histoire qui s’ouvre pour le monde arabe.

Un événement en partenariat avec la Mairie du IIIe, la Revue Esprit et le magazine Alternatives économiques.

Mail emma.antropoli tnova.fr

Contact : Emma Antropoli, chargée de mission communication web et citoyenne

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion (...)