L’Agenda du réseau Place Publique

le 19 février 2013 à 20h

Conférence : Allons-nous vers un bonheur augmenté par le numérique ?

diminuer augmenter Bookmark and Share

Allons-nous vers un bonheur augmenté par le numérique ? En partenariat avec l’École de Paris du management.

Mardi 19 février 2013, de 20h à 21h45

Etre heureux maintenant est devenu une revendication. Les crises n’ont pas modifié cette attente de la société, bien au contraire. Aujourd’hui, dans un bouillonnement créatif impressionnant, les technologies numériques nous proposent une kyrielle de dispositifs pour prendre davantage soin de nous et des autres : mieux élever nos enfants, améliorer notre sociabilité, stimuler notre forme physique et mentale et même mieux vivre notre spiritualité. « L’habitude est une seconde nature » écrivait Aristote. Des technologies numériques apparaissent qui nous (auto)manipulent pour changer nos comportements et nous pourrions vivre plus sereins, plus épanouis et plus autonomes dans une société plus harmonieuse. La nature humaine en sera-t-elle vraiment transformée ? Quelles nouvelles questions éthiques la « vie augmentée » soulève-t-elle ? Le fonctionnement même de notre cerveau en est-il modifié ? Est-on en train d’établir une dictature douce du bonheur technologiquement assisté ?

Avec la participation de : Christophe André, psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne à Paris ; Christophe Deshayes et Jean-Baptiste Stuchlik, auteurs de l’ouvrage « Petit traité du Bonheur 2.0 », (Armand Colin, février 2013)

Débat animé par Christian de Cacqueray, journaliste.

Allons-nous vers un bonheur augmenté par le numérique ? 19 février 2013

Gratuit pour les moins de 26 ans, dans la limite des places disponibles.

Tarif réduit pour les demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux (sur présentation d’un justificatif).

Informations : 01.53.10.74.44

Tarifs Tarif Plein : 5 € Tarif Réduit : 3 € Réservez vos places

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion (...)