L’Agenda du réseau Place Publique

les 11 et 12 mai 2012

Colloque international : La fin de la faim en 2050 ?

diminuer augmenter Bookmark and Share

Colloque international

La fin de la faim en 2050 ?

Sans tabous, ni verrous

Des étudiants face à des experts nationaux et internationaux

Ø Vendredi 11 et samedi 12 mai 2012

Ø Auditorium de la Cité des sciences et de l’industrie

La production alimentaire est l’un des plus grands défis auquel l’humanité doit faire face aujourd’hui au regard des 9 ou 10 milliards d’hommes que la planète comptera en 2050.

L’Académie des sciences, AgroParisTech, AgroParisTech Alumni, le Cirad, le Campus Condorcet, l’Inra, l’Iddri et Universcience* proposent de lever le voile sur la question de la sécurité alimentaire en confrontant pendant deux jours les recommandations d’étudiants à des experts nationaux et internationaux.

* Universcience : Etablissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie.

Alors que de nombreux experts se sont penchés sur la question de l’insécurité alimentaire, que de multiples rapports et recommandations ont été proposés, la situation n’évolue pas : pourquoi ? Quels sont les tabous qui empêcheraient de poser les bonnes questions ? Quels verrous faire sauter pour appliquer les bonnes décisions ?

La particularité du colloque international "La fin de la faim en 2050 ? Sans tabous ni verrous" est de faire intervenir des étudiants - citoyens acteurs du monde de demain et peut-être futurs experts et décideurs - sur la crise alimentaire mondiale, en abordant notamment les sujets sensibles de la corruption, l’emploi, les conflits d’intérêt…

Depuis novembre 2011, 4 groupes d’étudiants se réunissent régulièrement en séance de travail pour élaborer des préconisations dans le domaine de la sécurité alimentaire sur les thèmes de la consommation, l’économie, l’environnement et la politique locale ou internationale.

Les 11 et 12 mai à l’auditorium de la Cité des sciences, sous forme de tables rondes, les spécialistes réagiront à la présentation des recommandations et animeront par ailleurs des sessions plénières sur :

Ø L’ampleur du défi international

Ø Et si la solution venait des marchés et de la consommation ?

Ø Quelles sont les limites environnementales et comment adapter la gouvernance ?

Ø L’avenir se construit aujourd’hui : constat, synthèse et perspective des experts et décideurs.

comité scientifique

• Bernard Courtois, AgroParisTech Alumni

• Bruno Dorin, économiste et ingénieur en agriculture, chercheur au Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement (CIRED) et au Centre de coopération internationale en recherche agronomique (CIRAD)

• Henri Léridon, directeur de recherche émérite à l’Institut national d’études démographiques (INED), membre Correspondant de l’Académie des sciences, co-animateur du rapport de l’Académie des sciences Démographie, climat et alimentation mondiale, membre du conseil scientifique du Campus Condorcet

• Sébastien Treyer, ingénieur du génie rural, des eaux et des forêts et docteur en gestion de l’environnement, directeur du programme "Agriculture et changements globaux" à l’Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (Iddri)

• Egizio Valceschini, économiste, chercheur à l’Institut national de Recherche Agronomique (INRA)

Programme Deux jours de rencontre entre étudiants et experts

Vendredi 11 mai 2012

9h30/12h45 L’ampleur du défi international

Donner des repères au grand public pour comprendre la crise alimentaire : aujourd’hui 1 milliard d’humains a faim bien que la production agricole mondiale soit suffisante pour en nourrir 7 milliards. Qu’en sera-t-il en 2050 alors que nous serons 9 à 10 milliards ? Quels risques pèseront alors sur la planète ? Quel avenir les jeunes peuvent-ils espérer ?

· 9h30 : accueil de Claudie Haigneré, présidente d’Universcience

· 9h45-10h45 Quelles contraintes sur la sécurité alimentaire ?

Avec Guislain de Marsily, hydrologue, membre de l’Académie des sciences ; Henri Léridon, chercheur à l’Institut national d’études démographiques ; membre du conseil scientifique du Campus Condorcet correspondant de l’Académie des sciences ; Jean-Claude Barthélémy, professeur en sciences économiques à l’université de Paris I – Panthéon-Sorbonne, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques.

· 10h45-11h45 Se projeter dans l’avenir, en tenant compte du changement climatique

Avec Marion Guillou, membre de la Commission sur l’agriculture durable et le changement climatique, présidente directrice générale de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).

· 11h45-12h45 Destruction massive : géopolitique de la faim

Avec Jean Ziegler, rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation de 2000 à 2008, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme de l’Onu.

14h30/18h Et si la solution venait des marchés et de la consommation ?

Les Relations déterminantes entre marchés et consommation. Volatilité des prix, transformations industrielles, distribution, rapport pouvoir et profit, corruption, conflits, gouvernance au niveau local ou international…

• 14h30-16h : Présentation des travaux du groupe de lycéens du Lycée Le Corbusier (Aubervilliers) et du groupe de l’Université Paris I (licence d’économie)

• 16h-18h : Table ronde avec les experts sur La consommation, La volatilité des prix, Le développement et accès aux marchés et La distribution et les transformations industrielles (Nicolas Bricas, socio-économiste, chercheur au Cirad ; Stéphane Comar, co-fondateur d’Ethiquable ;

Véronique Discours-Buhot, ancienne directrice du développement durable du groupe Carrefour ; Pierre Jacquet, économiste en chef à l’Agence française de développement ; Emmanuel Marchant, directeur général délégué de danone.communities ; Serge Marohavama, président de la coopérative malgache Fanohama ; Charles Pernin, chargé de mission Alimentation, Confédération de la consommation, du logement et du cadre de vie ; Aurélie Trouvé, professeur à AgroSud Dijon, co-présidente d’Attac.

Samedi 12 mai 2012

9h30/13h Quelles sont les limites environnementales et comment adapter la gouvernance ?

Experts et étudiants évoqueront l’épuisement des sols, la raréfaction des ressources, les conséquences du changement climatique, la concurrence des cultures alimentaires avec celles des biocarburants sans oublier la question foncière, la corruption, les conflits…

• 9h30-11h : Présentation des travaux du groupe d’étudiants d’AgroParisTech et celui de Sciences Po

• 11h-13h : Table ronde avec les experts sur l’environnement et changements globaux, Les structures des exploitations et l’emploi, La gouvernance au niveau international et les conflits, et L’agriculture.

(Ibrahima Coulibaly, fondateur de la Coordination nationale des organisations paysannes du Mali ; Michel Petit, économiste, ancien directeur du département de l’agriculture et du développement durable de la Banque Mondiale ; Henri Rouillé d’Orfeuil, Cirad, ingénieur agronome et économiste, ancien président de la Coordination Solidarité Urgence Développement ; Philippe Tillous Borde, directeur général de Sofiprotéol, Swarna Vepa, économiste, Madras School of Economics, Chennai, Inde)

14h30/16h30 : L’avenir se construit aujourd’hui

Les risques et les leviers d’action sont interdépendants. Comment garder une vision globale sans rien négliger ? Experts et décideurs tenteront d’établir une synthèse et d’indiquer la voie dans laquelle le monde semble s’engager.

· 14h30 : Remise des recommandations des étudiants aux organisateurs de Paris + 20 qui participeront à la conférence des Nations unies, Rio + 20, en juin 2012

· 15h : lecture du message de Abou Diouf, ancien président du Sénégal et secrétaire général de la Francophonie

· 15h30 : clôture avec Jacques Attali, économiste, écrivain, conseiller d’État honoraire

la fin de la faim en 2050 ? sans tabous ni verrous

colloque international organisé par Universcience, en partenariat avec

Informations pratiques

Visionnez les conférences de la journée de formation des étudiants en cliquant ici :

http://www.universcience.fr/fr/conf...

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Le Courrier de Bovet

Date de création : 1950 Objectif : Organiser des échanges de correspondance entre des détenus et des personnes prêtes à leur apporter une écoute et un soutien moral (National). Activités : Créé en 1950, le Courrier de Bovet, du nom de sa fondatrice Madame de Bovet, est une association nationale loi 1901 qui propose aux détenus un accompagnement épistolaire afin de faciliter leur (ré)insertion (...)