Vous êtes ici : Accueil /

Fils d’infos

Arrestation à l’école. Sami Abdalla, 18 ans, sur le point d’être expulsé, simplement parce qu’il est devenu majeur. Communiqué RESF

Sami Abdalla, 18 ans, élève de CAP peinture au LP de Gelos (64), est sur le point d’être expulsé, simplement parce qu’il est devenu majeur. C’est inacceptable.

Sami est égyptien. Arrivé seul en France à l’âge de 15 ans, pris d’abord en charge par l’ASE Sami Abdalla est arrivé au Pôle Relais Insertion du lycée des Métiers du bâtiment de Gelos, près de Pau dans les Pyrénées-Atlantiques, il ya deux ans, y a appris le français et s’est préparé à intégrer la classe de CAP où il étudie avec succès depuis la rentrée de septembre 2010.

L’OQTF que lui a envoyée début mai, juste après l’anniversaire de ses 18 ans, le préfet des Hautes Pyrénées, ne lui est pas parvenue. Il en a eu connaissance quand il s’est rendu à la mi-juin à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques pour régulariser sa situation. Trop tard :le juge a déclaré irrecevable sa contestation de cette OQTF.

Sami a été arrêté mercredi par la police, alors qu’il rentrait en scooter d’un match de football organisé par le lycée. S’apercevant aussitôt qu’une OQTF était en cours contre lui, la Sécurité Publique a transmis Sami à la Police Aux Frontières qui l’a conduit le lendemain après-midi au Centre de Rétention Administrative d’Hendaye.

Vendredi en début d’après-midi le Juge des Libertés et de la Détention a prononcé sa mise en liberté immédiate assortie d’une assignation à résidence..

Il apprenait samedi qu’un vol était prévu lundi pour lui en direction de son pays d’origine. (vol retenu avant même son passage devant le JLD !)

Son avocate a aussitôt déposé un référé-liberté qui a été plaidé ce dimanche 9 janvier à 10 heures devant le tribunal administratif de Pau.

Informés par RESF 64, près de 100 personnes ont assisté, ce dimanche, à la séance du tribunal administratif. Et parmi elles, le proviseur du lycée de Sami, le proviseur adjoint, le conseiller principal d’éducation, la secrétaire et des enseignants du garçon étaient présents, ce que n’a pas manqué de souligner Me Lucas en commençant sa plaidoirie. De nombreux représentants de la CIMADE étaient également présents, ainsi que des élus territoriaux.

Le juge a rejeté la requête. Les commentaires de nombreux spectateurs après l’audience étaient scandalisés devant la comparaison faite alors par le juge entre les mutations des fonctionnaires et l’expulsion vers un destin inquiétant d’un jeune étranger en situation irrégulière.

A l’heure où ce compte-rendu est rédigé, on ne sait pas si Sami prendra l’avion ou pas demain. Mais dans tous les cas, une chaise sera vide, lundi, au lycée des métiers du bâtiment de Gelos, et c’est inacceptable. Le combat pour le droit de Sami à poursuivre ses études et à vivre ici commence !

Préfecture des Pyrénées Atlantiques 2 rue du Maréchal Joffre

64021 PAU CEDEX

Téléphone : 05 59 98 24 24 Télécopie :05 59 98 24 99

Préfet : francois-xavier.ceccaldi pyrenees-atlantiques.pref.gouv.fr

Téléphone : 05 59 98 21 01 Télécopie :05 59 98 26 44

Secrétaire général : jean-charles.geray pyrenees-atlantiques.pref.gouv.fr

Téléphone :05 59 98 23 01 Télécopie :05 59 98 24 98

Moteur de recherche

Soutenez Place Publique

Initiatives

Zoom sur...

Confrontations Europe

Confrontations Europe : un think tank européen, un réseau, un lobby d’intérêt général Confronter les idées pour mieux construire l’Europe : Créée en 1992, Confrontations Europe, association non partisane, a pour but de peser sur le choix des décideurs nationaux et européens. Sa méthode est de rassembler de nombreux acteurs économiques et sociaux européens qui élaborent ensemble des propositions visant à dynamiser le développement économique et social en Europe. L’Europe souffre du chômage, d’une croissance atone. Dans ce contexte, le mandat européen 2014-2019 est un moment crucial pour redonner confiance aux (...)